Charte des investissements: Ferdaous lance un appel aux idées

Sur sa page Facebook, Othmane El Ferdaous, le jeune secrétaire d’Etat chargé de l’Investissement, a lancé un appel à idées pour la réforme approfondie de la charte de l’investissement qui date de 1995.

Charte des investissements: Ferdaous lance un appel aux idées

Le 4 août 2017 à 19h02

Modifié 11 avril 2021 à 2h42

Sur sa page Facebook, Othmane El Ferdaous, le jeune secrétaire d’Etat chargé de l’Investissement, a lancé un appel à idées pour la réforme approfondie de la charte de l’investissement qui date de 1995.

Moulay Hafid Elalamy, son ministre de tutelle, avait annoncé en juillet 2016 que cette charte allait être révisée et il avait à l’époque fourni quelques grandes lignes de cette révision. Maintenant, le projet de réforme arrive à la fin de son parcours.

Dans un long post rédigé en… darija, le secrétaire d’Etat dresse le bilan de ses 100 jours au gouvernement.

L’ensemble est agréable à lire et montre que des décisions économiques expliquées en darija sont parfaitement compréhensibles.

 

El Ferdaous évoque deux textes qu’il a défendus au parlement et qui ont été adoptés à l’unanimité au sein des commissions : la création de l’AMDIE et celle de l’ADD (agence de développement digital).

Il regrette l’absence d’une chaîne parlementaire et conclut en promettant de d’inviter à déjeuner ceux qui enverront les meilleures idées incitatives à l’investissement pour les inclure dans la charte de l’investissement.

Sur son profil LinkedIn, El Ferdaous donne quelques détails sur la réforme de la charte de l’investissement et réitère l’appel à idées, idées qu’il faut déposer avant le 14 aout sur LinkedIn avec le hashtag #fikrainvest. Les auteurs des idées les plus intéressantes auront droit à un déjeuner avec le secrétaire d’Etat.

Voici le texte qu’il a publié sur LinkedIn :

“Notre charte d'investissement date du 3 octobre 1995. Pour catalyser l'initiative privée, nous souhaitons clarifier et innover par de nouvelles offres tronc commun (loi-cadre), sectorielles et territoriales (décrets).

“Cinq principes phares ont déjà fait l'objet d'une présentation au Conseil de gouvernement du 4 mai 2017:

-Installation d'au moins une zone franche par région.

-Appui soutenu aux régions les moins favorisées avec des avantages supplémentaires aux opérateurs permettant un rattrapage économique entre les régions.

-Statut de locomotive export octroyant des avantages "zone franche" aux grandes industries exportatrices.

-Création du statut d'exportateur indirect.

-IS à 0% pendant 5 ans pour les nouvelles entreprises industrielles.

“Après consultations, nous avons notamment reçu des propositions de la CGEM, des CCIS, du GPBM, de la Bourse de Casablanca et de l'Ordre des experts comptables.

“Aujourd'hui, nous ouvrons la consultation aux citoyens qui peuvent d'ici au 14 août prochain nous faire part de leurs recommandations en utilisant sur linkedin le hashtag #fikrainvest. Nous élaborerons une nouvelle version du projet de loi sur la base des meilleures propositions, les plus précises/réalistes et les plus à même d'améliorer le rendement de l'investissement privé“.

Ferdaous: de l’ambition, de la bonne communication, et probablement de la compétence. Un nom à suivre.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Microdata indicateurs financiers T1 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.