Microfinance: Jaïda émet un emprunt obligataire de 300 MDH

L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) vient de viser une note d'information relative à l'émission par le Fonds de financement des organismes de microfinance au Maroc, Jaïda, d'un emprunt obligataire non coté de 300 millions de DH.  

Microfinance: Jaïda émet un emprunt obligataire de 300 MDH

Le 1 novembre 2017 à 12h33

Modifié 1 novembre 2017 à 12h33

L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) vient de viser une note d'information relative à l'émission par le Fonds de financement des organismes de microfinance au Maroc, Jaïda, d'un emprunt obligataire non coté de 300 millions de DH.  

Cette opération porte sur l'émission de 3.000 obligations d’une valeur nominale unitaire de 100.000 DH, réparties en trois tranches.

D’une maturité de 3 ans, la première tranche (A) est soumise à un taux d’intérêt fixe de 2,52%, augmenté d’une prime de risque entre 70 et 85 points de base (pdb), soit un taux entre 3,22% et 3,37%.

La tranche B, d’une maturité de 5 ans, est soumise, quant à elle, à un taux d’intérêt fixe de 2,74%, assorti d’une prime de risque entre 75 et 95 pdb, soit un taux entre 3,49% et 3,69%.

Pour sa part, la dernière tranche (C), également d’une maturité de 5 ans, est soumise à taux d’intérêt nominal, soit 2,59%, augmenté d’une prime de risque entre 70 et 85 pbs, soit un taux entre 3,29% et 3,44%.

Le mode d’allocation retenu est celui d’adjudication à la française. La période de souscription s’étend du 15 au 17 novembre 2017 inclus, précise le régulateur du marché des capitaux.

Selon Jaïda, ce programme devra lui permettra d’élargir sa présence sur le marché des capitaux et de diversifier ses sources de financement.

Ainsi, cette émission obligataire vise à financer le développement et la croissance de la société, renforcer ses ressources stables et aligner la maturité moyenne de ses sources de financement avec la durée moyenne des encours de crédits.

Elle vise aussi à diversifier et pérenniser les sources de financement de Jaïda tout en optimisant ses coûts de financement.

Cette émission est réservée aux investisseurs qualifiés de droit marocain tels que listés dans la note d’information relative à l’opération.

La limitation de la souscription aux investisseurs qualifiés de droit marocain a pour objectif de faciliter la gestion des souscriptions sur le marché primaire. Il reste entendu que tout investisseur désirant acquérir les obligations pourra s’en procurer sur le marché secondaire.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Wafabail: Résultats au 31 décembre 2019

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Saâd Dine El Otmani, invité de la 3e session du cycle politique spécial élections 2021 de l’APD