Hariri, Mohammed VI, MbS: le selfie politique

Hariri, Mohammed VI, MbS: le selfie politique

Le 10 avril 2018 à 7h09

Modifié le 11 avril 2021 à 2h45

Saâd Hariri, Premier ministre libanais, a tweeté lundi 9 avril en fin de soirée, un selfie le montrant avec le Roi Mohammed VI et le prince héritier saoudien Mohamed Ben Salmane MbS, tous trois détendus et souriants. Pour toute légende, il a écrit "Sans commentaire".

Saâd Hariri, Premier ministre libanais, a tweeté lundi 9 avril en fin de soirée, un selfie le montrant avec le Roi Mohammed VI et le prince héritier saoudien Mohamed Ben Salmane MbS, tous trois détendus et souriants. Pour toute légende, il a écrit "Sans commentaire".

Saâd Hariri effectue une visite à Paris depuis le milieu de la semaine écoulée. La ville lumière a accueilli une conférence économique sur le Liban intitulée CEDRE qui a permis de récolter 11 milliards de dollars pour l'économie libanaise. Dimanche soir, il dînait en privé avec le président Macron qui l'avait en quelque sorte "exfiltré" de Riyad en novembre 2017. Le Premier ministre libanais avait alors, de la capitale saoudienne, annoncé sa démission. Des informations non officielles disaient qu'il était "retenu" dans la capitale saoudienne.

Au milieu de la semaine dernière, Saâd Hariri avait inauguré en front de mer à Beyrouth, une avenue portant le nom du Roi Salmane et avait réaffirmé à cette occasion, "l'arabité du Liban". Riyad fait partie des donateurs les plus importants et se considère comme un protecteur du Liban depuis les accords de Taif en 1989, qui avaient sorti le pays du cèdre de la guerre civile. Pour Riyad, le Liban est un verrou contre l'expansion iranienne. Un enjeu rendu encore plus précieux par le maintien de Bachar en Syrie.

Après l'avenue du Roi Salmane à Beyrouth, la rencontre de Hariri avec MbS illustre la réconciliation politique libano-saoudienne et celle personnelle, entre Hariri et MbS.

MbS se trouvait lundi soir à Paris pour une courte visite qui fait suite à sa longue tournée américaine. Macron, qui est un président très actif sur la scène arabe, a reçu le prince héritier saoudien dans la journée du lundi. Il œuvre, cela va sans dire, pour des relations plus fortes avec Riyad et pour la réconciliation Riyad-Beyrouth. La France a de tous temps été un allié et un protecteur du Liban.

Le Roi Mohammed VI, au centre de la photo, se trouve dans la capitale française où il se rétablit de l'opération cardiaque qu'il a subie avec succès le 26 février dernier. Le Maroc a traditionnellement des relations fortes avec l'Arabie saoudite. Récemment toutefois, une période de froidure a été évoquée suite à la position de neutralité positive prise par le Maroc dans la crise du Golfe où plusieurs pays menés par l'Arabie saoudite et les Emirats, ont lancé un boycott contre le Qatar. Par la suite, les tweets un tantinet provocateurs d'un conseil du cabinet royal saoudien et haut responsable du sport dans ce pays, au sujet de la candidature du Maroc à la Coupe du monde 2026, ont suscité de nombreux commentaires et accrédité la thèse de la froidure.

La rencontre à Paris du Roi Mohammed VI avec MbS peut être lue à la lumière de ces faits. MbS mène en Arabie saoudite, une action de rénovation économique, idéologique et sociale, d'une ampleur inégalée jusqu'à présent. Sur le plan géopolitique, sa principale hantise consiste à contrer l'expansion chiite iranienne dans la région du Golfe ainsi que l'influence du Qatar.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.