Centrale Danone va doubler le revenu de 20.000 éleveurs à Doukkala

A l'occasion de la 13ème édition du SIAM, le groupe lance Fellah Bladi, un programme d’agrégation de la filière laitière dans la région de Doukkala, dont l’objectif est d’optimiser la production de lait tout en doublant le revenu de 20.000 éleveurs. Le ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch, a saisi l’occasion pour réagir à la campagne de boycott qui s’est répandue sur les réseaux sociaux.

Centrale Danone va doubler le revenu de 20.000 éleveurs à Doukkala

Le 25 avril 2018 à 20h39

Modifié 11 avril 2021 à 2h46

A l'occasion de la 13ème édition du SIAM, le groupe lance Fellah Bladi, un programme d’agrégation de la filière laitière dans la région de Doukkala, dont l’objectif est d’optimiser la production de lait tout en doublant le revenu de 20.000 éleveurs. Le ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch, a saisi l’occasion pour réagir à la campagne de boycott qui s’est répandue sur les réseaux sociaux.

La filière laitière bénéficie désormais d’un programme d’agrégation ambitieux, sur une durée de 7 ans moyennant un budget de 880 MDH. Fruit d’un partenariat entre Centrale Danone et le ministère de l’Agriculture, le programme "Fellah Bladi", présenté le 25 avril au SIAM 2018, est annoncé dans un contexte particulier, où le lait commercialisé par Centrale Danone fait l’objet d’une campagne de boycott sur les réseaux sociaux.

Aziz Akhannouch a saisi cette occasion pour remettre les pendules à l’heure. "Les agriculteurs sont des personnes pragmatiques. La filière emploie 470.000 personnes, elles ne seront bloqués ni par internet ni par quiconque". Allant même jusqu’à avertir les personnes appelant au boycott : "Les enjeux sont réels, ce n’est pas un jeu d’enfants. Que celui qui veut s’amuser le fasse loin de nous".

Le ministre de tutelle fait surtout allusion au poids socioéconomique de la filière laitière, qui pèse 6% du PIB agricole, génère 10 MMDH de chiffre d'affaires et permet de couvrir de 96 à 100% de la demande nationale.

Les éleveurs de bétail, de même que les coopératives rurales, voient souvent leur productivité entravée par des contraintes liées à la logistique, à la disponibilité des intrants, au déficit de formation… Le PMV a grandement contribué à la structuration de la filière ainsi qu’à l’amélioration des rendements, la production nationale de lait étant de 2,5 MM de litres, contre 1,25 MM l en 2008, à l’orée du lancement du PMV.

Le programme Fellah Bladi poursuit des objectifs similaires. "Ce projet intervient en soutien du PMV, nous souhaitons en faire un modèle de développement en faveur des petits producteurs laitiers", affirme Didier Lamblin, PDG de Centrale Danone.

Les 20.000 éleveurs et les 250 coopératives de Doukkala qui bénéficieront de ce programme seront accompagnés en vue d’augmenter leur productivité de 70% tout en multipliant leurs marges de 2 à 3 fois. Le programme prévoit également la création de 800 emplois et la formation de 4.000 femmes rurales.

Capitaliser sur le projet-pilote "Hlib Bladi"

Rappelons que le programme Fellah Bladi s’appuie sur le succès du projet-pilote "Hlib Bladi". Lancé par Centrale Danone en 2014 dans la région de Chaouia, il a conduit à 20% d’augmentation de la production laitière, ainsi qu’à une baisse de 9% des coûts des matières premières.

La première phase de Fellah Bladi impactera 5.000 éleveurs moyennant 240 M DH. Centrale Danone assurera une contribution directe au côté de son partenaire Livelihoods Venture, un fonds d’investissement international spécialisé dans les projets agricoles, et qui a injecté 4 millions d’euros dans le projet Fellah Bladi.

Son président, Bernard Giraud, insiste sur l’intérêt de la dimension intégrée de Fellah Bladi : "Ce projet combine les infrastructures à une offre de formation, un accompagnement technique et managérial, des applications mobiles… La filière laitière a de très fortes retombées socioéconomiques. Contrairement aux agriculteurs qui sont obligés d’attendre les récoltes une fois par an, les producteurs laitiers bénéficient de rentrées mensuelles de liquidités’’.

Le programme "Fellah Bladi" s’articule autour de 4 composantes:

-Durabilité: objectif de réduire de 30% de l’intensité hydrique et d'augmenter le stockage de CO2 dans les sols

-Compétitivité: objectif de productivité : plus de 4.000 l/an par vache contre 2.000 aujourd’hui, tout en maitrisant la volatilité des coûts

-Solidarité: objectif de doubler les revenus des exploitations, et formation de tous les membres, y compris les femmes et les jeunes

-Innovation: mise à disposition d’outils technologiques permettant d’accéder à l’information à tout moment

 

Six leviers sont mis en œuvre pour atteindre ces objectifs:

-Equipement agricole: développement des infrastructures et des équipements des petites exploitations

-Formation et encadrement technique: bénéficiant aux éleveurs et aux coopératives, l’accent est notamment mis sur l’amélioration génétique du cheptel

-Création de hubs laitiers: afin de garantir l’accès à des services agricoles compétitifs

-Actions RSE: particulièrement à destination des femmes et jeunes du monde rural

-Assurance: contrats à des tarifs préférentiels au profit des familles d’exploitants

-Equipement digital: avec notamment le lancement d’une application permettant à l’éleveur de disposer en temps réel d’informations sur chaque vache de son troupeau, des modules de formation et d’entretien des sols, des alertes météo,…
 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc: Comptes consolidés et comptes sociaux au 31-12-2019

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Saâd Dine El Otmani, invité de la 3e session du cycle politique spécial élections 2021 de l’APD