Selon la Fédération française de football, l’argent a pris beaucoup de poids dans l’attribution de la Coupe du monde 2026

Selon la Fédération française de football, l’argent a pris beaucoup de poids dans l’attribution de la Coupe du monde 2026

Le 14 juin 2018 à 11h52

Modifié 11 avril 2021 à 2h47

Noël Le Graët, président de la Fédération française de football (FFF) a estimé que "l'argent a quand même pris beaucoup de poids" et le Maroc avait un "monstre" en face de lui dans le dossier du Mondial 2026, rapportent des médias étrangers.

"L'Afrique devra à nouveau avoir une Coupe du monde. Une seule fois en cent ans, ce n'est pas beaucoup", a-t-il ajouté. 

"Quand on voit le petit Maroc face au monstre des trois pays réunis (USA-Canada-Mexique), ce n'est pas la même compétition. On n'est pas tout à fait dans les mêmes réalités. Sur le plan de la réalité économique et des recettes, il n'y avait pas photo. La victoire était quasiment assurée avant le match", poursuit-il.

Rappelons que la candidature nord-américaine a été choisie, mercredi 13 juin, pour l'organisation du Mondial 2026.

Lire aussi: 

Mondial 2026. United a gagné, le Maroc n'a pas perdu

Mondial 2026. Voici le détail des votes, pays par pays

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Avis de convocation des actionnaires LafargeHolcim Maroc

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.