Un nouveau modèle pour les établissements à accès ouvert en débat à Marrakech

L'adéquation des formations avec les besoins du marché de l'emploi sera au centre des débats, notamment au niveau du cycle de la licence dans les établissements universitaires à accès ouvert, qui accueillent la majorité des étudiants.  

Un nouveau modèle pour les établissements à accès ouvert en débat à Marrakech

Le 2 octobre 2018 à 13h56

Modifié 11 avril 2021 à 2h49

L'adéquation des formations avec les besoins du marché de l'emploi sera au centre des débats, notamment au niveau du cycle de la licence dans les établissements universitaires à accès ouvert, qui accueillent la majorité des étudiants.  

Le ministère de l'Education nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique organise, mardi et mercredi (2-3 octobre) à Marrakech, une rencontre pédagogique sur "L'université renouvelée: la licence, un enjeu pour la qualification académique et l'intégration professionnelle".

Le programme de cette rencontre prévoit quatre ateliers de travail consacrés à:

– "l'orientation et les intrants de l'accès ouvert",

– "la diversification de l'offre de formation et la mise en place d'un nouveau modèle par les établissements à accès ouvert",

– "la révision de l'architecture pédagogique du cycle de la licence",

– "compétences transversales" (softs skills).

La rencontre est aussi marquée par l'organisation de deux tables-rondes axées sur "l'adéquation de la formation avec les exigences du marché du travail" et "le système de crédits".

Retour à une licence sur 4 ans?

Une réunion tenue récemment entre le secrétaire d'Etat chargé de l'Enseignement supérieur et des doyens de facultés, a porté sur la nécessité de "reconsidérer le modèle pédagogique actuel".

Les intervenants avaient souligné la nécessité de revenir à lun cycle de licence de 4 ans.

A rappeler que le système LMD -licence (bac+3), master (bac+5), doctorat (bac+8)- est adopté au Maroc depuis 2003.

Dans son rapport annuel 2016-2017, la Cour des comptes a relevé une "faiblesse du rendement interne du cycle de licence, le taux de diplômation dans la période normale du diplôme se situant autour de 14% pour la cohorte 2006, et 19% pour la cohorte 2009".

Le rapport a également pointé du doigt la difficulté d’insertion des diplômés de licence, l'admission de candidats aux formations LMD sur la base de diplômes non conformes et sans respect des conditions de présélection, de sélection et d’entretien.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SOTHEMA : Communiqué Post Conseil d’Administration « Indicateurs Financiers S1 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.