L’ONCF dément le piratage de son système d’information

Le 20 octobre 2018 à 10h30

Modifié 20 octobre 2018 à 10h30

Vendredi 19 octobre, des médias ont diffusé le lien d’un site web permettant d’accéder aux «vraies données» sur les retards de trains de l’ONCF. Selon ces médias, les données ont été piratées du système d’information de l’office. L'information a fait le tour des réseaux sociaux.

L'ONCF a publié un communiqué dans la soirée pour démentir ces informations. Il précise que son système n’a subit aucune intrusion et que les données diffusées ont été collectées de l’application ONCF TRAFIC puis modifiées dans le but de nuire à sa réputation.

L’ONCF rappelle que les informations authentiques sur la situation des trains sont celles affichées sur les panneaux dans les gares et sur ses applications. Il se réserve par ailleurs le droit de poursuivre en justice les personnes impliquées dans cet acte.

Notons que selon des passagers qui ont pris des trains vendredi et samedi matin entre Casablanca et Rabat, le système de billetterie de l'office était en panne, créant un grand désordre. Les passagers ont été priés de payer leurs voyages dans les trains aux contrôleurs.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

TAQA Morocco : Publication du Rapport ESG 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.