Une émission « humoristique » d’Al Aoula suscite un malaise, possible autosaisine de la Haca

Le 4 février 2019 à 16h43

Modifié 11 avril 2021 à 2h51

L'émission Standup sur Al Aoula, samedi 2 février, a suscité débat. De nombreuses critiques fusent contre un sketch et les commentaires de Latefa Ahrar qui ont suivi. L'émission est censée découvrir de nouveaux talents et promet "le rire au rendez-vous".

Le sketch commence par l'arrivée sur scène d'une jeune talent, un noir Marocain, Abdellah Berkaoui. Il croit intelligent de mimer le parcours d'un SUbsaharien au Maroc. Le pire, c'est que ça a l'air de marcher, puisqu'une grande partie d ela salle est hilare ainsi que des membres d'un supposé jury. "En Côte d'Ivoire, je m'appelle Abdellah Berkaoui et au Maroc, on m'appelle Kahlouch [noir, noiraud, nègre, en langage familier, parfois péjoratif]."

Il mime ensuite un supposé accent subsaharien guttural. Aussi fin et subtil que les comiques étrangers qui miment le parler arabe sur certains plateaux européens.

Voici le sketch:

Le comble, ce fut la posture de Latefa Ahrar, artiste intellectuelle, qui a cru abonder dans son sens, en mimant le même accent guttural (ci-dessous).

Peut-on rire de tout? Il est important d'en débattre, il est important que la HAca prenne position, car les mots, comme on le sait, sont performatifs et ici, c'est dangereux.

Nous apprenons de source sûre que la HAca a déclenché une procédure interne d'étude de l'émission au regard des différentes dispositions notamment juridiques et éthiques qui encadrent le travail de l'instance de rgéulation. Cette étude est le préalable requis avant l'autosaisine qui n'est pas exclue.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank : Résultats au 31 décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.