Tamesna: retard dans la réalisation de plusieurs projets

Le ministre de l'Aménagement du territoire national, de l'urbanisme, de l'habitat et de la politique de la ville, Abdelahad Fassi Fehri a présenté jeudi 21 février l’état d’avancement du plan de relance de la ville de Tamesna.

Tamesna: retard dans la réalisation de plusieurs projets

Le 22 février 2019 à 13h50

Modifié 10 avril 2021 à 20h42

Le ministre de l'Aménagement du territoire national, de l'urbanisme, de l'habitat et de la politique de la ville, Abdelahad Fassi Fehri a présenté jeudi 21 février l’état d’avancement du plan de relance de la ville de Tamesna.

M. Fassi Fehri, accompagné de Fatna El-K’Hiel, Secrétaire d’Etat chargée de l’Habitat a présidé jeudi, au siège de la société Al Omrane Tmesna, le Comité central de suivi du plan de relance de la ville de Tamesna.

Lors de son intervention, il a souligné l’importance de doter la ville d’une vocation dans son périmètre territorial régional. Le ministre a aussi insisté sur la connectivité de la ville et la mobilité de ses habitants. 

Pour sa part, Mme El-K’Hiel a insisté sur l’importance de l’implication des partenaires, compte tenu de la transversalité des actions de ce Plan.

537 MDH pour renforcer l’attractivité de Tamesna

Le président du Groupe Al Omrane a quant à lui souligné que la ville compte aujourd’hui plus de 50.000 habitants. Il a également rappelé que le plan de relance de la ville de Tamesna prévoit une enveloppe de 537 MDH, pour renforcer son attractivité.

Le directeur du projet a exposé l’état d’avancement des réalisations et des retards enregistrés. Ainsi, la ville a été dotée d’équipements de proximité, d’un grand complexe culturel, de trois mosquées dont l’une est la plus grande après celle de Casablanca, de terrains de sports et maisons de jeunes, et d’un parc central.

Néanmoins, certains projets prévus dans le cadre de ce plan de relance notamment le pôle technologique, les centres de santé, l’hôpital de proximité et le centre d’accueil et de conférence connaissent des retards dans leur réalisation. Pour activer la réalisation de ces projets, le gouverneur de la préfecture de Skhirate-Témara a sollicité l’intervention du Comité de suivi.

Pour insuffler une nouvelle dynamique à cette ville, Abdelahad Fassi Fehri a réitéré l’importance du respect des engagements des différents départements concernés dans la finalisation du plan de relance et qui se matérialisent par:

– Le réajustement de quelques orientations et la réallocation d’une partie des ressources financières pour renforcer les projets de mobilité;

– La préparation de fiches-projets actualisées pour les actions restantes;

Le respect des nouveaux délais concernant les projets accusant un retard.

Cette réunion d’évaluation a été tenue en présence du gouverneur de Skhirate-Témara, du président du Directoire du groupe Al Omrane, du vice-président de la commune de Sidi Yahya, de la secrétaire générale du département de l’Habitat et de la politique de la ville, du secrétaire général du département de l’Aménagement du territoire et de l’urbanisme ainsi que des représentants des différents départements signataires de la convention du Plan de relance de cette ville nouvelle mis en place le 20 mars 2013.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Wafabail : Publication des comptes sociaux au 31 décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.