Afriquia Merzouga Rally: place à la dernière étape

Les concurrents de l'Afriquia Merzouga Rally ont effectué jeudi 4 avril la 2e partie de l’étape-marathon, longue de 205,27 km de spéciale, avant de revenir au bivouac de Xaluca.

Afriquia Merzouga Rally: place à la dernière étape

Le 5 avril 2019 à 11h26

Modifié 10 avril 2021 à 20h57

Les concurrents de l'Afriquia Merzouga Rally ont effectué jeudi 4 avril la 2e partie de l’étape-marathon, longue de 205,27 km de spéciale, avant de revenir au bivouac de Xaluca.

Les participants de cette 10e édition ont passé la soirée du mercredi ensemble, sans équipe d’assistance, au cours de la fameuse « étape-marathon ».

Pour certains, l’heure n’est pas au farniente: il convient de réparer des machines soumises à rude épreuve. L’Espagnol Dani Sola s’est ainsi activé à changer la suspension de son Side by Side. Les pilotes ont ensuite découvert le roadbook du lendemain. Afin de le préparer, la majorité s’est retrouvée sous une grande tente où tables et chaises étaient installées. Les concurrents s’y sont réunis par nationalité afin de travailler ensemble.  

Après cette nuit, ils se sont élancés jeudi pour l’avant-dernière étape, soit 205,27 km particulièrement exigeants avant de retrouver le bivouac du Xaluca.

Le Français David Casteu, l’Espagnol Marc Coma et le Qatari Nasser Al-Attiyah ont tous fait le déplacement à l’Afriquia Merzouga Rally cette semaine, avec des missions bien différentes. Le triple vainqueur du Dakar, tente pour la première fois une compétition à bord d’un Side by Side. « C’est une super occasion de se perfectionner au pilotage de cette machine, confie-t-il. On prépare l’avenir: peut-être que je tenterais un jour le Dakar à bord d’un Side by Side ! ». 

Le Français David Casteu, lui, ne se rend plus sur les pistes mais il met son expérience au service de l’équipe Sherco où il est Team manager: « le rallye-raid a façonné la personne que je suis. C’est normal de soutenir des pilotes et ainsi contribuer à la pérennité du rallye-raid. » Cette passion anime aussi l’Espagnol Marc Coma qui a remporté à 5 reprises le Dakar.

A l’Afriquia Merzouga Rally, il manage les KTM Ultimate, une catégorie qui réunit des pilotes amateurs de la marque autrichienne. « Au-delà des conseils que l’on peut donner, il est très important de faire comprendre que le rallye-raid oblige à l’humilité, qu’on n’a jamais fini d’apprendre et qu’il faut toujours se montrer modeste face au challenge à relever au quotidien sur les pistes ». 

Le départ de la dernière étape, vendredi 5 avril, sera donné en « mass start ». Les pilotes de Side by Side s’élanceront ensemble, suivis par les quadistes et les motards.

Cette 5e étape, renommée le « Grand-Prix des dunes », sera ensuite très délicate avec 48,30 km de spéciale à parcourir au sein des dunes de l’erg Chebbi.

Les concurrents qui parviendront à finir le rallye dans les critères exigés disposeront de leur qualification pour participer au prochain Dakar, en janvier 2020.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Résultats au 31 Décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.