Rabat abritera en septembre sa première biennale d’art contemporain

La ville de Rabat abritera, le 24 septembre prochain, sa première Biennale d’art contemporain, qui sera dédiée exclusivement à l’art féminin.

Rabat abritera en septembre sa première biennale d’art contemporain

Le 17 juin 2019 à 14h36

Modifié 10 avril 2021 à 21h21

La ville de Rabat abritera, le 24 septembre prochain, sa première Biennale d’art contemporain, qui sera dédiée exclusivement à l’art féminin.

L’annonce a été faite, ce lundi 17 juin à Paris, par le président de l’Institut du Monde Arabe (IMA), Jack Lang, et le président de la Fédération nationale des musées, Mehdi Qotbi.

Intitulée « Un instant avant le monde », cette biennale d’envergure internationale, vu que les artistes participantes représenteront plus d’une trentaine de pays d’Afrique, d’Europe, du monde arabe, d’Amérique du nord, d’Amérique latine et d’Asie, aura pour commissaire général l’expert Abdelkader Madani.

Initiée par la FNM avec d’autres partenaires, la Biennale de Rabat aura pour cadre plusieurs hauts lieux de culture de la capitale dont le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain.

Elle retracera l’histoire de la création des artistes femmes ainsi que leur riche contribution à l’essor des arts plastiques.

Une partie des œuvres de cette Biennale sera exposée, dans un deuxième temps, à l’IMA dans le cadre de la fructueuse coopération existante entre les deux institutions.

A cette occasion, Mehdi Qotbi et Jack Lang ont présenté, les derniers préparatifs de la fabuleuse exposition « Trésors de l’Islam en Afrique, de Tombouctou à Zanzibar », qui sera transférée en octobre prochain dans la capitale du Royaume, après le succès retentissant qu’elle rencontrée lors de sa tenue au siège de l’IMA au printemps 2017.

Cette exposition, qui se tiendra en partenariat avec l’Académie du Royaume du Maroc, est consacrée aux liens étroits, passés comme présents, tissés entre le Monde arabo-musulman et l’Afrique subsaharienne.

Les différentes œuvres de cette exposition seront accrochées à la fois à l’Académie du Royaume du Maroc, au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain, à la Galerie Bab Rouah et à Bab El kébir aux Oudayas.

Ce même jour, Mehdi Qotbi a effectué une visite à travers l’exposition permanente accrochée au musée de l’IMA et qui est le fruit d’une donation à l’Institut par le galeriste et collectionneur Claude Lemand et son épouse France.

Cette exposition comprend à ce jour plus 1.400 œuvres d’art moderne et contemporain matérialisant la vision du monde arabe par des artistes, hommes et femmes, qui en sont issus.

Il s’agit d’œuvres réalisées entre 1969 et 2014 par 23 artistes (peintres, un sculpteur et deux photographes) appartenant à différentes générations. Le titre que chacun a donné à sa création renvoie à un lieu, des gens, une atmosphère… dans des styles contrastés, aux frontières de l’abstraction ou de l’hyperréalisme, avait indiqué l’IMA dans une présentation de cette exposition.

Ces multiples regards disent toute la diversité du monde arabe: celle de ses territoires, celle de ses populations, celle de son imaginaire, avait ajouté l’Institut.

Mehdi Qotbi a fait part, à cette occasion, de la disposition du Maroc d’accueillir une partie de cette exposition à une date qui reste à déterminer.

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

ALUMINIUM DU MAROC : AVIS RECTIFICATIF DE CONVOCATION ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE – Projet de résolution 2021 06 03

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

PLF2022: conférence de presse de Nadia Fettah

Essaouira : découverte des plus anciens objets de parure à la grotte de Bizmoune