Tourisme: les nationalités qui ont boosté les recettes en devises du Maroc

Les touristes français, allemands, américains, italiens et chinois sont ceux qui ont le plus participé à l’augmentation des recettes voyages en devises, entre 2016 et 2018.

Tourisme: les nationalités qui ont boosté les recettes en devises du Maroc

Le 3 septembre 2019 à 12h47

Modifié 11 avril 2021 à 2h43

Les touristes français, allemands, américains, italiens et chinois sont ceux qui ont le plus participé à l’augmentation des recettes voyages en devises, entre 2016 et 2018.

Selon l’Office des changes, les recettes touristiques du Maroc ont atteint 73 milliards de DH en 2018. Elles ont augmenté de 13,7% ou de 8,8 milliards de DH par rapport à 2016. En 2017, la croissance a été plus forte qu’en 2018.

Ces recettes ont été générées par 12,29 millions de touristes reçus en 2018, dont 5,6 millions de MRE et 6,7 millions d’étrangers. Ce chiffre est en hausse de 18,4% ou de 1,96 million de touristes. Il a crû plus vite que les recettes.

D’où une baisse de la recette moyenne par touriste de 5.943 DH en 2018, contre 6.216 DH en 2016.

En tous les cas, plusieurs nationalités de touristes ont généré une grande partie du surplus de recettes de 8,8 milliards de DH, reçus entre 2016 et 2018 (voir le détail dans le tableau ci-dessous).

Les recettes des Chinois: +186% en 2 ans

Dans l’ordre, il s’agit principalement des Français (+1,9 milliard), des Allemands et des Américains (+1 milliard chacun), des Italiens (+763 MDH) et des Chinois (+670 MDH) dont les recettes ont explosé suite à la suppression des visas pour les ressortissants chinois en juin 2016.

Les Chinois ont dépassé les Espagnols (+580 MDH), deuxième clientèle historique du Maroc en termes de poids (nombre de touristes et recettes), mais également les Belges (+415 MDH), les Polonais (+415 MDH), les Hollandais (+360 MDH) et les Anglais (+292 MDH).

Le classement change si l’on tient compte des plus fortes augmentations en pourcentage. Les recettes provenant des Chinois ont augmenté de 186%, des Polonais de 100%, des Américains de 33% et des Allemands de 32%. En tout, 13 nationalités ont généré des recettes en augmentation supérieure à la moyenne totale.

Baisse des recettes en provenance de l’Arabie saoudite

Seuls trois principaux marchés émetteurs ont généré moins de recettes en devises, à leur tête l’Arabie saoudite (-415 MDH). La baisse a eu lieu en 2018, année durant laquelle le roi Salmane n’a pas passé ses vacances d’été au Maroc. L’Arabie saoudite est suivie de la Russie (-135 MDH) et du Koweït (-42 MDH).

Le classement en termes du poids des recettes a peu changé durant ces deux ans. La France arrive toujours en tête avec 32,4% des recettes touristiques ou 23,6 milliards de DH, loin devant l’Espagne, le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie et les Etats-Unis.

L’Arabie saoudite arrive en 8ème position, les Emirats à la 10ème et la Chine à la 13ème, malgré l’envolée des recettes de ses touristes.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SALAFIN : COMMUNIQUÉ DE PRESSE POST ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DES ACTIONNAIRES TENUE LE 11 JUIN 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.