Projet pilote de migration légale entre le Maroc et l’Espagne

L’UE lance un projet de migration légale circulaire entre le Maroc et l’Espagne au profit de 100 licenciés marocains. Il touche les secteurs du génie énergétique, les énergies renouvelables, la biotechnologie, les industries alimentaires, la gestion touristique,...

Projet pilote de migration légale entre le Maroc et l’Espagne

Le 20 septembre 2019 à 10h15

Modifié 10 avril 2021 à 21h48

L’UE lance un projet de migration légale circulaire entre le Maroc et l’Espagne au profit de 100 licenciés marocains. Il touche les secteurs du génie énergétique, les énergies renouvelables, la biotechnologie, les industries alimentaires, la gestion touristique,...

Il s’agit d’un projet pilote qui établit une structure de migration légale avec le Maroc, articulée en trois phases: préparation au départ, mobilité en Espagne et réintégration après le master avec implantation de projets entrepreneuriaux au retour au Maroc.

Dotée d’une enveloppe budgétaire de plus de 2,5 millions d’euros, le projet est financé par l’UE et coordonné par le Service espagnol pour l’internationalisation de l’éducation (SEPIE). 

Le lancement du projet a eu lieu jeudi 19 septembre à Rabat.

« Ce projet permettra à ces 100 agents de changement, qui ont un curriculum extraordinaire, d’être formés en Espagne, de revenir au Maroc pour appliquer les connaissances acquises et de contribuer ainsi au progrès de la société », a indiqué Pablo Martín, sous-secrétaire du ministère espagnol des Sciences, de l’innovation et des universités dans une déclaration à la presse.

Le projet prévoit aussi la concession de prix aux 10 meilleurs travaux de fin de master pouvant être développés comme projets entrepreneuriaux au Maroc, ainsi que des aides financières pour faciliter l’accès au marché de l’emploi marocain et le contact avec des entreprises espagnoles implantées dans le Royaume.

Les domaines de formation sont établis par le Maroc selon les priorités pour le développement socio-économique du Royaume.

Selon la directrice du SEPIE, Coral Martínez, ce projet a suscité un grand intérêt auprès des universités espagnoles qui ont offert plus de 700 places dans 165 master, couvrant 20 secteurs tels que le génie énergétique, les énergies renouvelables, la biotechnologie, les industries alimentaires, la gestion touristique ou l’économie sociale et solidaire, entre autres.

Il est à noter que le projet a été conçu en collaboration avec le ministère espagnol du Travail, des migrations et de la sécurité sociale, le ministère espagnol des Sciences, de l’innovation et des universités et le Bureau international pour les migrations de l’ONU.

(Avec agence)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

HPS : Résultats annuels 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.