Encore une grève des bagagistes à l’aéroport Mohammed V

Les employés bagagistes de l’opérateur GPI, sous-traitant de RAM Handling à l’aéroport Mohammed V de Casablanca, ont annoncé une grève de 24h à partir de 6h du matin, ce mardi 1er octobre 2019.

Encore une grève des bagagistes à l’aéroport Mohammed V

Le 1 octobre 2019 à 8h57

Modifié 11 avril 2021 à 2h43

Les employés bagagistes de l’opérateur GPI, sous-traitant de RAM Handling à l’aéroport Mohammed V de Casablanca, ont annoncé une grève de 24h à partir de 6h du matin, ce mardi 1er octobre 2019.

« RAM Handling, Royal air Maroc, l’Office national des aéroports ainsi que les partenaires publics intervenant à l’aéroport, ont mis en place les mesures nécessaires pour une activité normale du service de tri, de chargement, de déchargement et de livraison des bagages », annonce un communiqué de l’ONDA.

« Aucun impact n’est enregistré sur les opérations d’exploitation de l’aéroport et de traitement des passagers et de leurs bagages », ajoute le document.

Les grévistes affiliés à l’UMT dénoncent, dans un communiqué, des arrestations, des poursuites judiciaires, des condamnations et des licenciements abusifs et appellent à la mise en oeuvre de la charte sociale signée le 25 juin à la préfecture de Nouaceur.

Rappelons qu’en juillet 2019, un pacte social a été signé par RAM Handling, l’UMT, la fédération syndicale de la RAM et le bureau syndical des travailleurs au sol de l’aéroport Mohammed V pour mettre fin aux grèves sauvages des bagagistes. Ce pacte prévoit une augmentation des salaires de 15%, de nouvelles indemnités sociales et une amélioration des conditions de travail.

Cet accord a été signé après plusieurs arrêts du travail sans préavis qui avaient paralysé, en été, la livraison des bagages des clients de la RAM et d’autres compagnies.

Communiqué UMT

A lire aussi


Elections 2021: les différents scénarios de coalition gouvernementale (expert)

Sachant que la rentrée parlementaire de la future onzième législature aura lieu le deuxième vendredi d’octobre, soit le 8, le gouvernement aura donc un mois pour être constitué après le scrutin législatif du 8 septembre. Si personne n’est en mesure d’assurer quel sera le parti qui arrivera en tête pour diriger le futur gouvernement, le chercheur David Goeury, membre de Tafra et du laboratoire Médiations de Sorbonne Université présente ses scénarios de coalition gouvernementale.

Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Extrait du Prospectus visé par l’AMMC relatif à l’augmentation de capital d’Atlanta au titre de la fusion-absorption de Sanad.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.