Hépatite C: l’ALCS appelle à accélérer le processus d’achat des médicaments

L'Association de lutte contre le sida (ALCS) insiste sur l’urgence de lancer un nouvel appel d’offres pour l’achat des médicaments contre l’hépatite C et d'accélérer le processus de leur acquisition.

Hépatite C: l’ALCS appelle à accélérer le processus d’achat des médicaments

Le 14 novembre 2019 à 10h35

Modifié 11 avril 2021 à 2h43

L'Association de lutte contre le sida (ALCS) insiste sur l’urgence de lancer un nouvel appel d’offres pour l’achat des médicaments contre l’hépatite C et d'accélérer le processus de leur acquisition.

Suite à la décision prise par le ministre de la Santé, d’annuler l’adjudication du marché relatif à l’acquisition du traitement contre l’hépatite virale de type C, l’ALCS considère que cette décision « était certes bien fondée, vu les nombreuses failles qui ont entaché le processus d’appel d’offres, dont le coût très élevé du médicament qui devait être acheté à un laboratoire étranger au prix de 4.950 DH la boîte, sachant que le médicament fabriqué par trois laboratoires marocains aurait coûté seulement 2.660 DH« .

Dans un communiqué publié mercredi 13 novembre, l’ALCS « insiste sur l’urgence de lancer, le plus rapidement possible, un nouvel appel d’offres pour l’achat des médicaments contre l’hépatite C et d’accélérer le processus de leur acquisition, car des centaines de citoyens sont en attente de traitement depuis plus de trois ans ».

« Chaque retard risque d’entraîner la détérioration de leur état de santé et le risque de survenue de complications, notamment la cirrhose et le cancer du foie, qui nécessitent une prise en charge médicale multidisciplinaire et coûteuse », poursuit la même source.

L’ALCS demande également de faciliter l’accès aux traitements de l’hépatite C aux groupes nécessiteux et vulnérables couverts par nos services, en leur permettant de bénéficier de la couverture sanitaire via le système Ramed, ce qui n’est pas le cas actuellement pour la majorité d’entre eux.

L’association souligne également la nécessité d’une mobilisation collective (gouvernement, conseils de régions…) pour mettre à disposition les ressources financières nécessaires dans le cadre du projet de loi de Finances 2020, actuellement en discussion au Parlement, et pour faire de l’achat de ces médicaments et de l’élargissement de l’accès aux bilans de  suivi biologique une priorité. 

Par ailleurs, devant l’absence fréquente de symptômes lors de cette infection et afin d’éviter autant que possible de nouvelles infections, l’ALCS appelle à lancer des campagnes de dépistage.

Lire aussi: Au Maroc, le traitement de l’hépatite C coûte 100 fois plus cher qu’en Egypte!

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank : devient le premier gestionnaire indépendant d’actifs immobiliers locatifs suite à la prise de contrôle de REIM Partners

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.