Pillage de fossiles au Maroc: une enquête de France 2

Au Maroc, des trésors paléontologiques sont vendus par des marchands peu scrupuleux. Ils prennent parfois jusqu'à des dizaines de milliers d'euros pour un squelette de dinosaure.

Pillage de fossiles au Maroc: une enquête de France 2

Le 19 décembre 2019 à 9h43

Modifié 11 avril 2021 à 2h44

Au Maroc, des trésors paléontologiques sont vendus par des marchands peu scrupuleux. Ils prennent parfois jusqu'à des dizaines de milliers d'euros pour un squelette de dinosaure.

« Un patrimoine inestimable est pillé à la frontière entre le Maroc et l’Algérie. Au milieu des vastes étendues rocailleuses du Sahara émergent des dizaines de petites mines à ciel ouvert, au fond desquelles des hommes s’acharnent contre la roche. A l’aide d’outils dérisoires et à la seule force de leurs bras, ils cherchent des fossiles », raconte France Info.

Depuis plus de 20 ans, Saïd et Brahim viennent chaque jour dans ces mines. « C’est très difficile, c’est épuisant. Les meilleurs jours on gagne 4 à 5 euros, mais souvent on est bien loin du compte », explique Saïd Achabou.

Ils sont deux petites mains de ce qui est au Maroc une industrie de la préhistoire. Les fossiles font aujourd’hui tourner les commerces d’Arfoud.

Ainsi, 30.000 personnes vivraient dans cette ville du fossile. Beaucoup travaillent dans des ateliers. Une fois polis, les fossiles se vendent parfois à plusieurs centaines d’euros aux touristes.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

IMMOLOG : Avis de Réunion_2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.