Le Roi Mohammed VI: Les régions ont besoin de l’investissement privé

Pour le Roi Mohammed VI, favoriser l’investissement privé au niveau régional nécessite de faciliter l’accès aux informations dans les domaines jugés prioritaires. Il s’agit notamment du domaine foncier, l'aménagement territorial et les créneaux de développement.

Le Roi Mohammed VI: Les régions ont besoin de l’investissement privé

Le 20 décembre 2019 à 10h41

Modifié 11 avril 2021 à 2h44

Pour le Roi Mohammed VI, favoriser l’investissement privé au niveau régional nécessite de faciliter l’accès aux informations dans les domaines jugés prioritaires. Il s’agit notamment du domaine foncier, l'aménagement territorial et les créneaux de développement.

Dans une lettre adressée aux participants du premier colloque national sur la régionalisation avancée et lue par le ministre de l’Intérieur, le Roi Mohammed VI a souligné l’insuffisance de l’investissement public. Pour le renforcer et l’enrichir, les acteurs régionaux doivent selon le Souverain s’ouvrir sur le secteur privé.

Dans ce sens, il a appelé à faciliter l’accès du secteur privé aux informations dans les domaines jugés prioritaires au niveau des régions: foncier, aménagement territorial et créneaux de développement.

En ce sens, le Roi a souligné l’importance de la dernière réforme des CRI. Ces derniers sont dorénavant dotés d’importantes prérogatives en matière de gestion de l’investissement. Ils sont donc bien outillés pour jouer un rôle d’accompagnement pour les régions afin de les inciter à dynamiser le processus de développement économique.

« Les compétences régionales doivent être élargies progressivement »

Les compétences des régions doivent s’élargir en parallèle à l’accroissement de leurs ressources humaines et financières. Ces compétences doivent toutefois, selon le Chef de l’Etat, être définies avec « toute la précision requise afin de prévenir toute confusion ou duplication des attributions ».

Le Roi Mohammed VI a également appelé tous les départements gouvernementaux, les élites régionales et locales, ainsi que tous les acteurs concernés à s’impliquer dans une concertation afin de définir les moyens de mettre en capacité les régions d’exercer leurs compétences. Cette concertation doit se faire selon une approche participative et dans des délais raisonnables.

Renforcer la coopération décentralisée internationale

Les régions doivent, selon le Roi, accorder au renforcement de la coopération décentralisée internationale une importance particulière. Celle-ci doit permettre la mise en place de nouveaux partenariats stratégiques capables de s’ajuster sur la diplomatie marocaine en Afrique.

Un premier mandat fondateur

Pour le Roi Mohamed VI, ce premier mandat régional a permis de mettre en place une architecture concrète d’actions et de mesures et de parachever l’arsenal juridique et réglementaire du chantier de la régionalisation:

« Le mandat actuel constitue un temps fondateur dans la dynamique de concrétisation de la nouvelle vision décentralisée de l’organisation territoriale », peut-on lire dans la lettre royale.

Le Roi Mohammed VI a en outre affirmé le rôle pivot que joue la région dans ce chantier de la décentralisation.

« Elle [région] est érigée en acteur incontournable aux différents niveaux stratégiques, notamment à ceux qui visent à attirer les investissements, à impulser la dynamique de développement économique et à promouvoir les entreprises ». Ces éléments constituent pour le Chef de l’Etat des préalables essentiels pour un développement économique intégré.

Lire aussi: Régionalisation avancée: retour sur un chantier stratégique

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SNEP : Comptes sociaux et consolidés au 30 Juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.