Violences lors du match FAR-Raja: la FRMF réduit la sanction de l’AS FAR

La Commission d’appel de la Fédération royale marocaine de football a décidé, mercredi 19 février, de réduire la sanction infligée à l'AS FAR, suite aux actes de violence qui ont marqué la rencontre avec le Raja de Casablanca au complexe sportif Moulay Abdallah.

Violences lors du match FAR-Raja: la FRMF réduit la sanction de l’AS FAR

Le 20 février 2020 à 9h12

Modifié 11 avril 2021 à 2h44

La Commission d’appel de la Fédération royale marocaine de football a décidé, mercredi 19 février, de réduire la sanction infligée à l'AS FAR, suite aux actes de violence qui ont marqué la rencontre avec le Raja de Casablanca au complexe sportif Moulay Abdallah.

La FRMF a décidé à l’issue d’une réunion de sa commission d’appel, de réduire de quatre à un match à huis clos la sanction infligée à l’AS FAR. Elle a également décidé de baisser l’amende à 50.000 DH au lieu de 100.000 DH.

En effet, la Commission centrale de discipline de la FRMF avait infligé, vendredi 14 février, quatre matchs à huis clos à l’Associations sportive des Forces armées royales, assortie d’une amende de 100.000 DH. Ces sanctions ont été décidées après que deux supporters du club aient accédé à l’aire de jeu lors du match ce qui a causé l’interruption de la rencontre pendant 120 secondes ainsi que l’usage excessif de fumigènes qui a provoqué une fumée épaisse avec cas de récidive. Les supporters de l’AS FAR ont également jeté des projectiles et fumigènes vers la pelouse à la fin du match ayant causé des blessures aux forces de l’ordre et quelques photographes et journalistes.

Durant la réunion du 14 février, la commission avait également infligée une amende de 40.000 DH au Raja de Casablanca. Toutefois, cette sanction n’a pas été modifiée en commission d’appel. 

Rappelons que 13 personnes ont été arrêtées le 13 février suite aux actes de violence et de hooliganisme qui ont suivi le match FAR-RCA. Elles sont impliquées dans des actes de jets de pierres, dégradation de biens publics, possession d’armes blanches et de fumigènes et violence à l’encontre de fonctionnaires publics lors de l’exercice de leurs fonctions.

Les jets de pierres et les actes de hooliganisme ont fait des blessés parmi les forces publiques, les éléments de la protection civile ainsi que les supporters.

Des dégâts matériels ont également été causés à 19 véhicules de la Sûreté nationale, un camion de la protection civile et une ambulance, en plus de six véhicules appartenant à des particuliers.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

JAIDA : Publication des comptes annuels 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.