Près de 2 MMDH pour la réhabilitation des anciennes médinas du nord

Les projets concernent les anciennes médinas de Chefchaouen, Ouezzane, Ksar El Kébir, Larache et Tanger, pour une enveloppe budgétaire de 1,86 milliard de DH.

Près de 2 MMDH pour la réhabilitation des anciennes médinas du nord

Le 3 mars 2020 à 12h25

Modifié 10 avril 2021 à 22h19

Les projets concernent les anciennes médinas de Chefchaouen, Ouezzane, Ksar El Kébir, Larache et Tanger, pour une enveloppe budgétaire de 1,86 milliard de DH.

Le Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a approuvé, lundi 2 mars, au cours de sa session ordinaire du mois de mars, 5 projets de conventions de partenariat pour la réhabilitation et la valorisation des anciennes médinas de Chefchaouen, Ouezzane, Ksar El Kébir, Larache et Tanger.

Ces conventions, auquel le Conseil de la région contribue avec un montant s’élevant à 267 millions de DH, visent à préserver le patrimoine culturel et urbain des anciennes médinas de la région et investir à pour le développement local et le renforcement de l’attractivité touristique et économique.

La médina de Tanger bénéficiera de la plus grande enveloppe dans le cadre de ces conventions avec 850 millions de DH, suivie de Larache (338 MDH), Ksar El Kébir (315 MDH), Ouezzane (242 MDH) et Chefchaouen (115 MDH).

S’exprimant à cette occasion, le wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, a noté que la région dispose d’un référentiel dans la mise à niveau des anciennes médinas telle que l’expérience distinguée et réussie de réhabilitation de l’ancienne médina de Tétouan.

« Grâce au modèle de réhabilitation de l’ancienne médina de Tétouan, nous disposons d’un référentiel dont nous devons être fiers », a-t-il relevé, notant que « la deuxième phase du programme de réhabilitation de Tétouan est sur la bonne voie ».

Des expériences ont été accumulées autour de la mise à niveau des hôtels traditionnels, la restauration des façades et la rénovation des constructions menaçant ruines, a-t-il fait savoir, soulignant l’importance d’impliquer la société civile et les architectes locaux dans la restauration des anciennes médinas.

Selon ces conventions de partenariat, qui portent sur la période 2020-2024, les travaux concerneront les axes de la « réhabilitation des zones urbaines », « la restauration et la réhabilitation du patrimoine », « la restauration et la réhabilitation des lieux de culte » et « le renforcement de l’attractivité touristique et économique des anciennes médinas ».

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Visa de l’AMMC sur le prospectus relatif à l’émission d’un emprunt obligataire ordinaire assorti de garanties réelles en faveur de la masse des obligataires

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.