Coronavirus : Le ministère de la Santé livre les premières données sur les tests

Chaque laboratoire effectue 200 à 300 tests par jour. A ce jour, le Maroc en est encore aux tests PCR, tests standards et sûrs mais très lents, puisqu'il faut attendre 24 heures pour connaître le résultat.

Coronavirus : Le ministère de la Santé livre les premières données sur les tests

Le 31 mars 2020 à 15h42

Modifié 11 avril 2021 à 2h45

Chaque laboratoire effectue 200 à 300 tests par jour. A ce jour, le Maroc en est encore aux tests PCR, tests standards et sûrs mais très lents, puisqu'il faut attendre 24 heures pour connaître le résultat.

Les Marocains avaient rendez-vous ce mardi 31 mars 2020, avec un nouveau visage du ministère de la Santé. Il s’agissait du Dr Amina Hansali, chargée de communication à l’INH, l’Institut national d’hygiène de Rabat. L’INH est avec l’Institut Pasteur et l’hôpital militaire de Rabat, l’un des trois laboratoires agréés par le ministère de la Santé pour effectuer les tests de Covid-19. Bref, un visage avenant et un ton apaisant, qui a répondu aux questions concernant le diagnostic à travers les tests biologiques.

A cette occasion, nous avons obtenu quelques informations et également des confirmations au sujet de la problématique des tests. Malheureusement, de nombreuses questions sont restées sans réponse et pour cause, elles relèvent du ministre de la Santé lui-même.

En tout état de cause, nous avons appris que les deux laboratoires principaux, INH et Pasteur, réalisent chacun « 200 à 300 » tests par jour. La capacité actuelle a permis d’absorber toutes les demandes de tests reçues. Mme Hansali ne précise pas si l’hôpital militaire a été mis à contribution. A ce jour [mardi 31 mars 2020], 2.801 tests ont été réalisés au Maroc selon les données publiées par le ministère de la Santé.

Lundi 30 mars 2020, le directeur de l’épidémiologie Dr Mohamed Lyoubi, a expliqué au cours du point quotidien, que désormais, tous les cas contacts subissent le test de dépistage. Excellente nouvelle. Mais pourquoi ne pas l’avoir fait depuis la confirmation du premier cas ?

Mme Hansali a confirmé qu’à ce jour, les seuls tests effectués sont les tests PCR. Ce sont effectivement les tests les plus installés et qui font l’unanimité. Chaque test coûte 500 DH au ministère de la Santé. Le problème, c’est qu’ils sont lents: théoriquement et d’après la littérature, il faut 4 à 5 heures pour obtenir le verdict. Mme Hansali évoque une durée de 24 heures en pratique. Le personnel des laboratoires concernés travaille comme dans les hôpitaux, 24h/24.

Le Maroc a fait l’acquisition de 100.000 kits testeurs. Au cours de sa réunion du 21 mars 2020, le comité scientifique et technique sur les affections respiratoires du type coronavirus, avait recommandé l’adoption de tests rapides antigéniques. Nous sommes donc toujours dans l’ancien système des tests PCR, même si l’on peut comprendre que l’acquisition de tests rapides n’est pas si simple, ni leur déploiement.

Dr Amina Hansali a enfin confirmé qu’il n’est pas possible au Maroc d’effectuer des tests sur demande. On ne peut pas se présenter à un laboratoire et demander à être dépisté. Le Royaume a choisi de suivre la même voie que l’Italie et la France (jusque récemment): on dépiste les cas suspects et exclusivement eux. De ce fait, la hausse perceptible du nombre de tests effectués chaque jour s’explique par la propagation du virus et la hausse du nombre de cas.

De nombreux pays ont opté pour leur part pour un dépistage sur demande, voire un dépistage systématique, pour une raison évidente: il existe de nombreux cas de porteurs asymptomatiques, qui ne se rendent même pas compte qu’ils sont malades et qui sont donc capables de contaminer les autres. Elargir, voire systématiser les dépistages, est une voie intéressante, qui a donné d’excellents résultats ailleurs comme en Corée du Sud ou en Allemagne. Mais elle nécessite une quantité beaucoup plus importante de kits de dépistage, ainsi que de nombreuses ressources humaines.

Au cours de son point du mardi 31 mars, le Dr Lyoubi a annoncé que de nouveaux laboratoires ont été agréés pour effectuer les tests, ce qu’il a appelé un élargissement du réseau de laboratoires.

Amina Hansali, chargée de la communication à l’INH, Institut National d’Hygiène à Rabat.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SOTHEMA:Indicateurs Financiers T2 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.