La stratégie post-coronavirus du ministère de la Santé exposée au Parlement

Pour capitaliser sur les acquis et améliorer le système de santé, le ministère de la Santé a préparé une stratégie post-Covid-19, présentée ce lundi 22 juin au Parlement.

La stratégie post-coronavirus du ministère de la Santé exposée au Parlement

Le 22 juin 2020 à 18h41

Modifié 10 avril 2021 à 22h43

Pour capitaliser sur les acquis et améliorer le système de santé, le ministère de la Santé a préparé une stratégie post-Covid-19, présentée ce lundi 22 juin au Parlement.

Absent pour des raisons médicales, le ministre de la Santé Khalid Aït Taleb a été remplacé ce lundi 22 juin, par Mohamed Amekraz, ministre du Travail, lors de la séance hebdomadaire des questions orales de la Chambre des représentants.

Amekraz a donc présenté une mise au point de la situation épidémiologique au Maroc avant d’exposer les grandes lignes de la stratégie post-covid préparée par le ministère de la Santé.

« Le système de santé du Maroc ne sera pas le même après la pandémie du covid-19″, a précisé le ministre.

Plusieurs axes ont été définis comme prioritaires. Les principaux sont:

-la confiance du citoyen à replacer dans le système de santé, en améliorant sa qualité ;

-l’adoption d’une loi nationale sur la santé publique ;

-la préparation et l’exécution d’un programme médical régional, afin d’éviter les carences relevées en ce qui concerne l’organisation de l’offre de soins, la carte sanitaire et les plans régionaux de l’offre de soins ;

-le renforcement des acquis en matière de couverture sociale, en soutenant les efforts étatiques dans ce sens, pour couvrir plus de 90% de la population à l’horizon 2021 ;

-faire de la santé maternelle et infantile une priorité nationale stratégique en renforçant l’action du programme national pour améliorer la santé maternelle et néonatale;

-l’amélioration des ressources humaines en trouvant des solutions innovantes pour lutter contre les différences et combler le déficit important à ce niveau. Et ce, en encourageant le partenariat avec les collectivités territoriales et en augmentant le nombre de postes financiers octroyés au secteur. Mais aussi en comblant les manques dans certaines spécialités médicales à travers des contrats avec des médecins du secteur privé.
Cette amélioration se fera également à travers un suivi de la gestion des ressources humaines via des procédures importantes telles que la classification et la gestion des compétences et des professions;

-l’adoption d’une approche socio-économique et la conception de nouveaux mécanismes pour assurer le financement du système de santé, en recherchant la possibilité de faire des partenariats public-privé un levier de financement du secteur de la santé;

-accélération des réformes budgétaires en améliorant la viabilité et la surveillance budgétaires ainsi que la gestion financière des hôpitaux.

-amélioration de la gestion des médicaments en assurant l’approvisionnement, d’abord à travers un système d’accords-cadres ainsi que par des conventions;

-l’adoption de l’approche contractuelle entre l’administration centrale et les directions régionales sur la base de plans régionaux de développement sanitaire; 

-l’encouragement du partenariat, de la concertation et des initiatives nécessaires pour améliorer la santé communautaire ainsi que les services de télémédecine et de médecine familiale;

-l’organisation et le développement du travail de santé dans tous ses secteurs (public, privé et pharmaceutique) afin d’élargir les services de santé à tous les citoyens, conformément aux dernières méthodes et techniques scientifiques avancées;

-la numérisation de l’accès aux services, en plus de développer un système d’information intégré basé sur le dossier médical, dans le but d’assurer une meilleure gestion des services de santé et de renforcer les services de télémédecine.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : communication trimestrielle T2 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.