Tarik Haddi nommé à la tête de l’Amic

A l’issue de son assemblée générale qui s’est tenue mardi 30 juin, l’Association marocaine des investisseurs en capital (Amic) a nommé un nouveau conseil d'administration qui a élu, à l’unanimité, Tarik Haddi, à la présidence.

Tarik Haddi nommé à la tête de l’Amic

Le 2 juillet 2020 à 15h05

Modifié 10 avril 2021 à 22h44

A l’issue de son assemblée générale qui s’est tenue mardi 30 juin, l’Association marocaine des investisseurs en capital (Amic) a nommé un nouveau conseil d'administration qui a élu, à l’unanimité, Tarik Haddi, à la présidence.

Tarik Haddi succède à la tête des investisseurs en capital à Adil Rzal.

Tarik Haddi est fondateur, administrateur et directeur général d’Azur Partners et d’Azur Innovation Management.

Doté d’une expérience de dirigeant dans le secteur bancaire acquise au sein du Crédit agricole du Maroc, il crée, en 2010, Afoulki Invest, un incubateur pour start-ups innovantes ainsi que le fonds d’investissement Nebétou. A partir de 2018, il structure le Fonds Azur Innovation dédié aux start-ups innovantes à fort potentiel dans le cadre du dispositif Innov Invest.

Tarik Haddi rejoint l’Amic en 2008. C’est à son instigation qu’en 2016 la commission Amorçage/Risque, dont il assure depuis la co-présidence, voit le jour. 

Tarik Haddi sera secondé dans sa mission par un nouveau bureau, organe de direction chargé de définir et de veiller à la mise en œuvre des choix stratégiques. Ce bureau est composé d’un vice‐président et d’une trésorière: Fouad Chaguer, directeur général d’Attijari Invest et Dounia Boumehdi, directrice exécutive de MITC Capital.

Les quatre autres administrateurs nommés sont:

-Bassim Jaï Hokimi, président directeur général, Atlamed,

-Farid Benlafdil, partner et directeur d’investissements, AfricInvest,

-Hassan Laaziri, administrateur directeur général, CDG Invest PME,

-Adil Rzal, président directeur général, Upline Investments.

A lire aussi


Les messages de Nasser Bourita à l’AIPAC, le puissant lobby américain pro-israélien

Invité mercredi 5 mai à une conversation avec le lobby "American Israel Public Affairs Committee" (AIPAC), Nasser Bourita est revenu sur l’évolution des relations du Maroc avec sa population juive puis avec Israël et les Etats-Unis. Dans un deuxième temps, il a expliqué que la remise en cause de l’intégrité territoriale du Maroc par le polisario, aidé par l’Iran, pourrait menacer toute la stabilité régionale.

Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Wafabail: Résultats au 31 décembre 2019

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.