Vols spéciaux: les tarifs sont-ils réellement fixes? La compagnie répond

Royal air Maroc a mis en place des tarifs fixes le mercredi 15 juillet. Des passagers, souhaitant emprunter ces vols, continuent toutefois de se plaindre des prix exorbitants des billets. Qu’en est-il réellement ?

Vols spéciaux: les tarifs sont-ils réellement fixes? La compagnie répond

Le 18 juillet 2020 à 16h00

Modifié 11 avril 2021 à 2h47

Royal air Maroc a mis en place des tarifs fixes le mercredi 15 juillet. Des passagers, souhaitant emprunter ces vols, continuent toutefois de se plaindre des prix exorbitants des billets. Qu’en est-il réellement ?

La compagnie nationale a annoncé le 15 juillet dernier la mise en place de tarifs fixes pour les vols programmés dans le cadre de l’opération spéciale liée à l’état d’urgence. Cette décision est intervenue suite à la polémique sur la cherté des billets proposés sur le site de la RAM.

Les tarifs fixes des vols ont été rendus publics par la RAM. Les vols reliant le Maroc aux destinations de l’Europe de l’Ouest coûtent à présent entre 2.200 DH et 4.000 DH (aller simple en classe économique). Les vols sur l’Afrique, entre 3.500 et 4.500 DH, et ceux reliant le Maroc et l’Amérique du nord, 6.500 DH (aller simple en classe économique sur la liaison Casablanca- Montréal) et 8.000 DH (aller simple en classe économique sur la liaison Casablanca- New York).

Médias24 a reçu de nombreux messages de passagers qui se plaignent de prix plus élevés que ceux fixés par la compagnie.

A titre d’exemple, un vol aller-retour, du 22 juillet au 14 août, reliant Paris à Rabat coûterait plus de 8.000 DH, comme le montre la capture d’écran ci-dessous, envoyée par l’un de nos lecteurs. 

 Contactée par nos soins, Royal Air Maroc nous a expliqué ce qui suit :

« Tout d’abord, les prix fixés par la compagnie sont valables du 15 juillet au 10 août, date à laquelle prendra fin l’état d’urgence sanitaire. Les prix au-delà de ces dates seront donc fixés selon l’offre et la demande », et peuvent de ce fait être plus élevés.

« D’une autre part, les billets de la classe économique peuvent être épuisés pour certaines dates. Le cas échéant, RAM propose sur son site les billets en business classe, ce qui explique les prix élevés », ajoute notre source, notant que « les billets de la business classe coûtent généralement le double de ceux de la classe éco, voire plus ».

En effet, Médias24 a vérifié sur le site de la compagnie nationale. Pour le vol mentionné ci-dessus (Paris-Rabat, du 22 juillet au 14 août), il n’y a plus de billets disponibles en  classe économique pour l’aller. Le billet dans la business classe coûte plus de 5.800 DH. 

Le prix du vol retour coûte quant à lui 2.758 DH, ce qui fait un total de 8.649 DH. 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Communication financière T3 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

PLF2022: conférence de presse de Nadia Fettah

Essaouira : découverte des plus anciens objets de parure à la grotte de Bizmoune