Les musées du Maroc se mettent au vert

La Fondation nationale des musées et l'Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles ont décidé, lundi 5 octobre, de renforcer leur coopération à travers la signature de deux conventions.

Les musées du Maroc se mettent au vert

Le 5 octobre 2020 à 15h09

Modifié 10 avril 2021 à 22h56

La Fondation nationale des musées et l'Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles ont décidé, lundi 5 octobre, de renforcer leur coopération à travers la signature de deux conventions.

Il s’agit d’une convention cadre de partenariat et de coopération entre les deux institutions et une convention spécifique pour la mise en place des panneaux solaires au musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain.

Ces deux conventions ont été signées par le président de la FNM, Mehdi Qotbi, le directeur général de l’Iresen, Badr Ikken, et le directeur du Green Energy Park (GEP), Zakaria Naimi.

Le MMVI se met désormais au vert, a déclaré Mehdi Qotbi à la MAP en marge de la cérémonie de signature de ces deux accords, exprimant le souhait de généraliser cette initiative sur tous les musées du Royaume.

Cette démarche écologique se conjugue à la perspective du « chemin vert de la culture, une contribution de la culture pour sauver la planète », a relevé le président de la FNM, qui a également indiqué que le MMVI, en tant que lieu artistique incontournable, sera le premier musée sur le continent africain qui se dote d’énergie solaire. 

La convention spécifique, quant a elle, sera mise en œuvre dans les prochains mois à travers une installation solaire de 100 Kw pour alimenter le musée en énergie propre durant la journée, a ajouté le DG de l’Iresen, soulignant qu’une « deuxième phase va intégrer du stockage avec 50kw, grâce à des batteries de deuxième vie, issues de l’industrie automobile, pour une consommation propre et une optimisation de la gestion énergétique du musée ».

A lire aussi


Elections 2021: les différents scénarios de coalition gouvernementale (expert)

Sachant que la rentrée parlementaire de la future onzième législature aura lieu le deuxième vendredi d’octobre, soit le 8, le gouvernement aura donc un mois pour être constitué après le scrutin législatif du 8 septembre. Si personne n’est en mesure d’assurer quel sera le parti qui arrivera en tête pour diriger le futur gouvernement, le chercheur David Goeury, membre de Tafra et du laboratoire Médiations de Sorbonne Université présente ses scénarios de coalition gouvernementale.

Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Microdata, avis modificatif de la convocation à l’AGO

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.