Covid-19 : Les recommandations du ministère de la Santé pour protéger les enfants

Dans un protocole dédié à l’infection de Covid-19 chez l’enfant, le ministère de la Santé établit une liste de sept recommandations destinées aux parents. Il rappelle notamment l’importance de l’hygiène respiratoire et des mains, ainsi que la pédagogie dont peuvent faire preuve les parents vis-à-vis de leurs enfants.

Covid-19 : Les recommandations du ministère de la Santé pour protéger les enfants

Le 7 novembre 2020 à 14h10

Modifié 11 avril 2021 à 2h48

Dans un protocole dédié à l’infection de Covid-19 chez l’enfant, le ministère de la Santé établit une liste de sept recommandations destinées aux parents. Il rappelle notamment l’importance de l’hygiène respiratoire et des mains, ainsi que la pédagogie dont peuvent faire preuve les parents vis-à-vis de leurs enfants.

Dans un protocole de prise en charge de l’infection de Covid-19 chez l’enfant (de 1 mois à 15 ans), élaboré par le ministère de la Santé, ce dernier formule sept recommandations aux parents, ou aux personnes chargées de s’occuper d’enfants, pour les préserver contre la transmission du Covid-19.

Premier conseil : maintenir l’enfant à l’abri de tout risque. Le ministère rappelle qu’éviter les contacts étroits avec les autres personnes diminue le risque de contamination au Covid-19. Il déconseille aux parents d’emmener les enfants dans les lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, salles d’attente du médecin, maternités…) et de les faire entrer en contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…). Il rappelle également l’importance de maintenir une distance de sécurité (éloignement physique) d’au moins 1 mètre avec les autres personnes, et de ne pas embrasser et saluer l’enfant.

Deuxième conseil : surveiller l’état de santé de l’enfant à domicile. Le ministère demande de surveiller l’apparition de signes évocateurs d’une infection à Covid-19 (fièvre, gêne respiratoire, frissons ou tout autres symptômes), ainsi que tout changement dans le comportement ou l’état de l’enfant (refus de se nourrir, ne joue plus, devient léthargique…). Dans ce protocole, il est demandé de ne pas se rendre directement chez le médecin, ni aux urgences de l’hôpital, mais de contacter la plateforme « Allô Yakada » (080 100 47 47) ou le numéro vert 141, afin d’avoir les conseils appropriés. Enfin, les autorités de santé insistent sur la nécessité de ne surtout pas interrompre l’administration des vaccins recommandés selon le calendrier vaccinal jusqu’à l’âge de 18 mois.

Quelques règles d’hygiène respiratoire

La troisième recommandation est relative au respect des mesures d’hygiène individuelle : le ministère de la Santé recommande d’abord de veiller à ce que l’enfant se lave les mains le plus souvent possible avec de leau et du savon pendant au moins 20 secondes, ou avec une solution hydroalcoolique en cas de non accès à l’eau et au savon, notamment après être allé aux toilettes et avant de manger, et en cas de sortie.

Un point est consacré au respect des gles d’hygiène respiratoire : tousser/éternuer dans un papier-mouchoir et le jeter immédiatement dans une poubelle  »doublée d’un sac de plastique » ou, à défaut, tousser/éternuer dans son coude, en n’oubliant pas de respecter les règles d’hygiène des mains après.

Enfin, il rappelle d’éviter de se toucher les yeux, le nez ou la bouche  »sans s’être d’abord lavé les mains », d’assurer la propreté des aliments (bien laver les fruits et légumes) et d’éviter d’utiliser les verres, cuillères et autres ustensiles appartenant à une autre personne.

Faire preuve de pédagogie avec les enfants

Concernant la propreté de l’environnement – quatrième recommandation –, la propreté et la désinfection des sols et des surfaces doivent être effectuées en utilisant du nettoyant ou de l’eau de Javel diluée. Il faut par ailleurs nettoyer les jouets, les toilettes, les téléphones, les télécommandes, les tables, les poignets de portes et tout appareil électronique ou toute autre chose que l’enfant pourrait manipuler, et enfin aérer régulièrement le foyer (au moins 15 minutes matin et soir).

Un cinquième point est consacré également à la pédagogie : le ministère de la Santé insiste sur l’importance d’accompagner l’enfant et de l’aider à gérer son stress durant la période de confinement. « Les enfants peuvent réagir de plusieurs manières au stress, notamment par l’agitation, le changement de comportement, les troubles de sommeil ou alimentaires… Pour cela, il est nécessaire de les comprendre et de les rassurer ; leur expliquer et leur donner de l’affection nécessaire ; être à leur écoute et les réconforter ; les occuper par des activités utiles et ludiques ; ne pas les perturber par des changements dans le mode de comportement habituel, dans les horaires de repas et de sommeil », indique le protocole.

Une sixième recommandation concerne les pratiques nuisibles à éviter absolument : l’automédication, l’utilisation des anti-inflammatoires non stéroïdiens ou autres médicaments (Ibuprofène, acide acétylsalicylique…) sans prescription médicale. De plus, le port d’un masque est déconseillé chez l’enfant avant l’âge de 3 ans,  »avec risque d’étouffement chez le nourrisson ». Le port de gants est également déconseillé pour éviter un risque de contamination, car le virus peut rester jusqu’à 10 heures sur le latex. Enfin, la médication traditionnelle, comme moyens de prévention ou de traitement, peut être source de complications  »parfois gravissimes ».

Septième et dernier conseil (qui rejoint les conseils de pédagogie développés dans le cinquième point) : expliquer les bonnes pratiques comportementales aux enfants et donner soi-même l’exemple ; apprendre à l’enfant les règles d’hygiène et les modalités correctes de lavage des mains ; ne pas hésiter à demander conseils auprès des autorités sanitaires à travers le numéro vert, en contactant la cellule de veille mise à cette fin ou en consultant la page  »Sehati » du ministère de la Santé.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

IMMOLOG : Avis de convocation à l’Assemblée Générale des obligataires

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.