Le Maroc prépare 2.888 stations de vaccination anti-Covid (Ait Taleb)

2.888 stations de vaccination déployées sur tout le territoire du Royaume. Des équipes mobiles se rendront dans les hôpitaux, usines, prisons, cités universitaires, etc. Derniers préparatifs avant le début des opérations.

Le Maroc prépare 2.888 stations de vaccination anti-Covid (Ait Taleb)

Le 23 novembre 2020 à 17h36

Modifié 11 avril 2021 à 2h49

2.888 stations de vaccination déployées sur tout le territoire du Royaume. Des équipes mobiles se rendront dans les hôpitaux, usines, prisons, cités universitaires, etc. Derniers préparatifs avant le début des opérations.

Le Royaume entame les derniers préparatifs avant le déploiement de son programme national de vaccination contre la Covid-19. Cette campagne à grande échelle sera « amorcée dans les prochains jours », a annoncé, ce lundi 23 novembre, Khalid Ait Taleb, ministre de la Santé. Il intervenait lors de la séance hebdomadaire des questions orales à la Chambre des représentants.

Une stratégie nationale a été élaborée et dans les faits, sa mise en œuvre a déjà été entamée. Elle couvre toutes les régions du Royaume. Sur le plan territorial, cette stratégie a déjà été diffusée auprès de tous les services décentralisés. Ses éléments pratiques et techniques ont été transmis aux représentants des directions régionales de la Santé et ce, pour la préparation de plans régionaux.

Le ministre précise que les autorités procèdent actuellement à l’équipement de 2.880 stations de vaccination. Sur le plan logistique, l’opération d’acquisition a été lancée et consistera à faire « acheminer les ressources nécessaires vers les provinces et préfectures avant le déploiement effectif de l’opération». Des listes énumérant les équipes de vaccination sont en cours de préparation, ainsi que des séances de formation dédiées.

La vaccination aura lieu selon deux procédés. Le premier verra les bénéficiaires se déplacer eux-mêmes vers les stations de vaccination. Dans le deuxième, ce sont des unités mobiles qui se déplaceront vers des hôpitaux, usines, administrations, cités universitaires ou prisons, explique le ministre.

L’opération concernera les citoyens âgés de plus de 18 ans. Elle s’étalera sur une période de 12 semaines, selon les estimations du ministre. La vaccination aura lieu en deux temps, soit deux doses, séparées de 21 jours.

La priorité sera donnée aux front-liners, surtout le personnel médical et les agents d’autorité, les forces de sécurité, l’éducation nationale, les personnes âgées et celles vulnérables au virus.

A terme, l’objectif est de généraliser le programme à toute la population âgée de plus de 18 ans, soit 25 millions d’habitants. L’immunisation « de la population à travers le vaccin est l’un des axes majeurs de la lutte contre la Covid-19 », explique M. Ait Taleb. « C’est une cause nationale et une affaire sensible. Elle doit emporter l’adhésion de tous. »

« Le Maroc a pu détenir une place avancée dans la course à l’obtention du vaccin contre la Covid-19. L’innocuité et l’efficacité de ce vaccin sont confirmées par les indicateurs positifs et essais cliniques effectués sur de nombreux volontaires, au Maroc et dans d’autres pays », rappelle le ministre de la Santé. « Une commission scientifique marocaine de haut niveau suit depuis le début la préparation du vaccin attendu », ajoute-t-il.

Des commissions centrales seront mises en place, chacune appelée à mettre en œuvre un volet spécifique de la stratégie :

  • Une commission technique se chargera d’élaborer des guides techniques sur le vaccin et de formation des équipes chargées de mener la vaccination avant le démarrage de l’opération.
  • Une commission du médicament encadrera l’opération d’autorisation/d’agrément pour l’utilisation du vaccin sur le territoire national.
  • Une commission logistique évaluera les ressources logistiques disponibles ou qu’il faut acquérir.
  • Une commission de la communication chargée d’élaborer la stratégie nationale de la communication pour mobiliser tous les acteurs et faciliter l’accès de la population cible au vaccin.
  • Une commission de suivi et d’évaluation pour élaborer le plan et les mécanismes d’enregistrement des bénéficiaires et le suivi de leur état de santé pendant et après la vaccination.
  • Une commission technique regroupant le ministère de la Santé et celui de l’Intérieur se réunira régulièrement pour superviser et faciliter le déploiement de l’opération sur le terrain.

Le chiffre de 2.888 stations de vaccination signifie qu’il y en aura près de deux par commune. Il y a en effet 1.504 communes au Maroc.

Quelques milliers de vaccinateurs, peut-être 5.000 à 6.000, seront nécessaires pour cette opération qui sera un énorme défi logistique. La vaccination ne sera en effet pas linéaire; le nombre ne sera pas identique d’un jour à l’autre. Certains jours de pic, il faudra vacciner près d’un million de personnes quotidiennement. Au total, 50 millions d’opérations de vaccination seront nécessaires (en tenant compte des deux doses) pour les 25 millions que compte la population cible (population de plus de 18 ans). Le tout en 72 jours.

>> Lire aussi :

Le vaccin anti-Covid sera gratuit pour tous les Marocains et étrangers résidents

Le Roi ordonne une vaccination anti-Covid massive dans les prochaines semaines

La campagne de vaccination anti-Covid au Maroc démarre mi-décembre

Vaccin contre le Covid au Maroc: origine, délais, cibles… Ce que l’on sait

Le procédé de fabrication du vaccin Sinopharm est sûr (experts marocains)

Covid. Le Maroc espère un retour à la vie normale à partir d’avril 2021

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank – indicateurs financiers trimestriels à fin juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.