Les contours du new deal économique maroco-américain

Le nouveau partenariat stratégique entre les Etats-Unis et le Maroc ne concerne pas le seul volet politique. Il comporte une importante composante économique dont les premiers contours commencent à se préciser. Détails.

Les contours du new deal économique maroco-américain

Le 15 décembre 2020 à 15h58

Modifié 11 avril 2021 à 2h49

Le nouveau partenariat stratégique entre les Etats-Unis et le Maroc ne concerne pas le seul volet politique. Il comporte une importante composante économique dont les premiers contours commencent à se préciser. Détails.

Depuis l’annonce de la reconnaissance, par les Etats-Unis, de la souveraineté marocaine sur l’ensemble du Sahara, chaque jour apporte son lot de nouvelles annonces. L’adoption officielle de la carte intégrale du Maroc, l‘ouverture prochaine d’un consulat à Dakhla, le marché d’armement, le nouvel investissement de l’équipementier américain Adient,…

Lors d’une conférence de presse tenue le 12 décembre dernier, l’ambassadeur américain au Maroc, David Fischer a indiqué que l’ouverture du consulat à Dakhla a pour objectif d’encourager et soutenir les projets d’investissement et de développement qui vont apporter des « avantages tangibles ».

Selon nos informations, ce consulat sera orienté particulièrement vers les aspects économiques et doté d’une équipe commerciale. Une sorte de Centre d’investissement qui ne dit pas son nom. D’ailleurs, comme l’ambassadeur l’a déclaré, d’importantes annonces sur le plan économique sont attendues au cours des prochains jours. 

Le Maroc accueillera le siège de Prosper Africa pour l’Afrique du nord

Dans ce new deal maroco-américain, les Etats-Unis envisagent de faire jouer pleinement leur programme Prosper Africa. Il s’agit d’une initiative gouvernementale destinée à l’Afrique et qui a pour objectif d’opérer une percée des entreprises américaines sur le continent. 

Sur le site officiel du programme, il est expliqué que Prosper Africa « est une nouvelle façon de faire des affaires qui offre aux entreprises et aux investisseurs américains et africains un ensemble complet de soutien du gouvernement américain pour améliorer leur compétitivité. L’Initiative déploie une solide boîte à outils de services et de ressources en matière de commerce et d’investissement, plus efficaces et plus faciles d’accès pour les entreprises ».

Pour assurer sa mission sur le continent, ce programme installe des sièges régionaux. D’après nos sources, la décision a été prise pour que le Prosper Africa Office pour l’Afrique du nord soit basé au Maroc, probablement à Rabat. Les autorités américaines hésitaient entre le Maroc et la Tunisie. 

L’annonce de cette décision est également attendue dans les prochains jours. 

Un financement de plus de 26 MMDH

Parmi les annonces attendues également, le montant des investissements et financements prévus dans le cadre de ce partenariat. Plusieurs conventions sont dans le pipe selon nos sources. Selon la presse américaine, ce new deal engendrera jusqu’à 3 milliards de dollars d’investissements sur trois ans, soit plus de 26 milliards de DH.  

Plusieurs secteurs sont ciblés comme le tourisme, les énergies renouvelables ou encore le financement des PME. Dans ce sens, une de nos sources nous explique sommairement que les Etats-Unis envisagent de soutenir le financement destiné aux PME pour les aider à sortir de la crise. Il reste à savoir comment s’articulera ce soutien au financement. Prendra-t-il la forme d’aides directes, de lignes de financement accordées au secteur bancaire ou de partenariat avec la CCG qui déploie une panoplie de produits destinées à garantir les prêts des PME ? la question reste entière. 

Une source bancaire confie à Médias24 « qu’il y a de très bonnes relations avec les institutions financières américaines privées et publiques ainsi que les multi-latérales basées à Washington ». « Nous avons plusieurs programmes en place comprenant des garanties ou des lignes de partage de risque ou des lignes de financement en devises qui s’appuient sur certains objectifs communs: financement des PME, appui aux femmes entrepreneurs en Afrique, ou sur des projets spécifiques ». 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Centrale Danone : annonce légale

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.