Coronavirus: le point sur la pandémie (6 janvier)

Coronavirus: le point sur la pandémie (6 janvier)

Le 6 janvier 2021 à 8h30

Modifié le 10 avril 2021 à 23h12

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Le nouveau confinement mis en place en Angleterre face à la flambée des contaminations due au nouveau variant du coronavirus ne devrait commencer à être levé qu’à partir de mars, et peut-être partiellement, a prévenu mardi 5 janvier un ministre du gouvernement britannique.

Avec plus de 75.400 morts, le Royaume-Uni est l’un des pays d’Europe les plus endeuillés par le Covid-19 et a été le premier au monde à administrer le vaccin du laboratoire britannique AstraZeneca et de l’Université d’Oxford. L’Ecosse est également confinée et dans les deux cas les écoles restent fermées.

-Restrictions durcies en Allemagne: 

L’Allemagne prolonge jusqu’au 31 janvier et renforce son confinement partiel, incitant notamment les citoyens à réduire encore davantage leurs contacts.

La plupart des magasins non alimentaires, les bars, restaurants, équipements culturels, de loisirs et les écoles vont rester fermés.

-Vaccination: la France promet d’accélérer

Sous le feu des critiques pour un démarrage très lent de la campagne de vaccination, le gouvernement français a promis une accélération et un élargissement de la population éligible. Les personnes de 75 ans et plus non hébergées en Ehpad y auront ainsi accès avant la fin janvier.

-Mise en garde de BioNTech: 

Le laboratoire BioNTech a prévenu que l’efficacité maximale de son vaccin développé avec le laboratoire Pfizer n’était pas démontrée si la deuxième injection était retardée, stratégie appliquée ou envisagée par plusieurs pays, pour vacciner plus de personnes.

L’espace recommandé entre les deux injections est de 21 jours, mais le Danemark l’a porté jusqu’à six semaines et le Royaume-Uni à 12.

La deuxième injection du vaccin Pfizer/BioNTech peut être retardée de quelques semaines dans des « circonstances exceptionnelles de contextes épidémiologiques et de contraintes d’approvisionnement », ont estimé mardi les experts de l’OMS.

-Croissance revue à la baisse par la Banque mondiale: 

La Banque mondiale a livré mardi un diagnostic pessimiste de l’économie mondiale, malade du Covid-19, et averti que son rétablissement dépendrait en grande partie de la rapidité du déploiement des campagnes massives de vaccination.

Le PIB mondial devrait progresser de 4% cette année, soit une baisse de 0,2 point de pourcentage comparé à la dernière projection, détaille l’institution dans ses perspectives économiques mondiales.

-Vaccins: Berlin et Moscou discutent collaboration

Le président russe Vladimir Poutine a évoqué avec la chancelière allemande Angela Merkel l’éventualité d’une « production conjointe de vaccins » contre le coronavirus, a annoncé le Kremlin.

-Rentrée scolaire repoussée en Italie: 

L’Italie a décidé de retarder la réouverture des lycées au 11 janvier au lieu du 7, dans le cadre du renouvellement des restrictions anti-Covid, au moment même où une ONG s’inquiète que des milliers d’élèves aient abandonné l’école après des mois d’enseignement à distance.

Rome a aussi prolongé l’interdiction de se déplacer entre les différentes régions jusqu’au 15 janvier.

-Equipe OMS en route vers la Chine:

L’équipe de l’OMS chargée d’enquêter sur l’origine de la pandémie de Covid-19 en Chine est en route mais n’a pas reçu toutes les autorisations nécessaires, a annoncé mardi le chef de l’agence de l’ONU, se disant « très déçu ».

-Plus de 1,85 million de morts:

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1.854.305 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 353.628 décès, selon le comptage de l’université Johns Hopkins. Viennent ensuite le Brésil avec 196.561 morts, l’Inde (149.850), le Mexique (127.757) et l’Italie (75.680).

(Avec AFP)

Tags :

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.