Fret maritime : Comment Tanger Med est devenu le 1er port de la Méditerranée

Durant l’année 2020, le port de Tanger Med a traité 5,8 millions de conteneurs EVP contre 5,1 pour celui d’Algésiras qui était jusque-là le leader incontesté de la région méditerranéenne. L’occasion de revenir sur la montée en puissance de ce port marocain qui a su s’imposer inexorablement depuis 2007 dans le paysage international du fret maritime et positionner le Maroc comme une véritable puissance maritime mondiale.

Fret maritime : Comment Tanger Med est devenu le 1er port de la Méditerranée

Le 18 février 2021 à 17h30

Modifié 11 avril 2021 à 2h50

Durant l’année 2020, le port de Tanger Med a traité 5,8 millions de conteneurs EVP contre 5,1 pour celui d’Algésiras qui était jusque-là le leader incontesté de la région méditerranéenne. L’occasion de revenir sur la montée en puissance de ce port marocain qui a su s’imposer inexorablement depuis 2007 dans le paysage international du fret maritime et positionner le Maroc comme une véritable puissance maritime mondiale.

Si depuis quelques années, la presse spécialisée présentait le port de Tanger Med comme celui qui pouvait détrôner la capacité de traitement du fret de ses concurrents espagnols entre la Méditerranée et l’Atlantique, c’est désormais chose faite pour l’ancien challenger du voisin ibérique. 

En 2020, Tanger Med ravit la 1ère place du fret méditerranéen au port d’Algésiras

En effet, dans une déclaration à Bloomberg, Jordi Espin, chargé de mission au Conseil des chargeurs européens, a rappelé des chiffres sans équivoque qui nous ont été confirmés par une source fiable de Tanger Med Port Authority (TMPA) qui est chargée de la gestion de ce port.

Ainsi, selon notre interlocuteur de TMPA, un total de 5.771.221 de conteneurs EPV (mesure standard d’un conteneur de 20 pieds) ont été manutentionnés au sein du complexe portuaire durant l’année 2020 contre 4,8 millions en 2019 soit une augmentation de 20%.

« Ce trafic confirme désormais la position de Tanger Med comme étant le premier port à conteneurs de tout le bassin méditerranéen ».

« Même croissance du tonnage global traité durant l’année échue soit 81 millions de tonnes avec une progression de + 23% par rapport à 2019. Le port Tanger Med traite à lui seul près de 47 % de l’ensemble du tonnage portuaire du Royaume du Maroc », explique notre source.

« Une performance qui en fait le port le plus important de la région, damant ainsi le pion à son concurrent direct, le port d’Algésiras en Espagne, dont le trafic de conteneurs sur la même période a baissé de 0,4% pour s’établir à 5,1 millions de conteneurs EVP », a résumé de son côté Bloomberg.

Les raisons de la montée en puissance du hub marocain

Sur les raisons de son succès, l’expert de Bloomberg cite une position stratégique, un coût beaucoup moins élevé de la main-d’œuvre locale, l’amélioration du réseau routier du Maroc et enfin à un arrière-pays actif.

En effet, TMPA déclare que les navires sont reçus par des pilotes très qualifiés pour manœuvrer les mégas porte-conteneur de dernière génération et que les équipes du VTS (Vessel Traffic Service) organisent des escales optimisées pour minimiser le temps d’attente des armateurs.

Selon le gestionnaire portuaire, cette place de leader du transport de marchandises dans la région méditerranéenne s’expliquerait également par le renforcement progressif de sa crédibilité internationale avec l’arrivée de sommités mondiales du fret maritime.

Des partenaires de rang mondial désormais présents dans la ville du Détroit

TMPA cite les opérateurs mondiaux APM Terminals, Eurogate, Maersk, CMA CGM et Hapag Lloyd qui ont signé des contrats de concessions pour s’installer dans la ville du Détroit et occuper les 4 terminaux de Tanger Med pour en faire leur hub de transbordement majeur en Méditerranée.

En effet, malgré la baisse de 32% du nombre de navires (9.702) qui ont accosté en 2020 au port de Tanger Med à cause de la forte diminution des escales maritimes des navires passagers et rouliers, un total de 4.306 navires de commerce ont fait escale à Tanger Med en 2020, soit une croissance de + 10 % par rapport à 2019.

De même, 916 navires méga ships (+290 m) ont accosté au port, en hausse de +14% par rapport à 2019.

Des chiffres qui montrent que malgré la pandémie, les transporteurs ont continué à faire escale dans ce port qui possède des infrastructures ultra-modernes et une profondeur d’eau permettant à la fois de recevoir les plus grands transporteurs maritimes de la planète mais aussi de garantir la continuité des chaînes logistiques mondiales avec les grands hubs portuaire comme ceux de Singapour, Rotterdam, Hambourg, Long Beach…

En 2010, personne n’aurait parié une peseta sur ce port sorti de terre en 2007

Si l’expert cité par Bloomberg reconnaît qu’il y a dix ans « Tanger Med n’était pas considéré comme un concurrent potentiel du pourtour méditerranéen », une source extérieure a TMPA affirme que cette évolution positive s’inscrit simplement dans la stratégie portuaire du Maroc qui s’étend jusqu’à l’horizon 2030 et dont le principal objectif est de développer la part de marché du Maroc dans le commerce maritime international.

Une explication encore une fois confirmée dans l’article de Bloomberg qui avance que « si la plateforme portuaire marocaine a pris beaucoup d’ampleur ces dernières années, c’est parce qu’elle a su recruter des compétences très qualifiées mais aussi se doter d’un business-plan clair.

Il ajoute que le concurrent espagnol qui a gardé des lois manquant de flexibilité est handicapé par un manque d’infrastructures alors que Tanger Med peut compter sur une législation très compétitive et sur la plus grande capacité portuaire de la Méditerranée (9 millions de conteneurs).

A ce propos, TMPA nous révèle que la barre des 500.000 conteneurs manutentionnés chaque mois a été dépassée à 5 reprises durant l’année 2020 avec un nouveau record établi en novembre: 553.164 conteneurs EVP traités.

Un écosystème intégré unique en Afrique et en Méditerranée

Selon lui, cette réussite est due à un écosystème intégré à la fois portuaire, logistique et industriel, unique en Afrique et en Méditerranée, qui s’étend sur 1.000 hectares et capable de desservir les flux logistiques mondiaux issues d’Asie et à destination d’Europe, d’Amérique et d’Afrique.

« Au service de l’économie marocaine, la 1ère plateforme marocaine pour les flux d’import-export comprend aussi une zone logistique attractive qui abrite des logisticiens de renommée mondiale comme DHL, Nippon Express, Gefco, CEVA Logistics, Emirates, Décathlon, 3M, Emirates qui chaque semaine exportent leurs produits grâce à la connectivité maritime offerte vers 180 ports et 70 pays.

« De plus, une plateforme industrielle de 2.000 hectares héberge 1000 entreprises dans les secteurs de l’automobile, l’aéronautique, l’électronique, le textile … qui profitent de la proximité du port et des connexions maritimes pour distribuer vers les marchés mondiaux », nous explique TMPA.

Tanger Med devrait encore améliorer son classement portuaire mondial

Sachant cela, le premier port du Maroc désormais leader de la région méditerranéenne, spécialisé dans le commerce de conteneurs en transit qui utilise ses infrastructures comme escale vers sa destination finale, se positionne donc de plus en plus comme une puissance maritime mondiale.

En effet, le lancement des travaux, prévu en 2021, du grand port Atlantique Dakhla qui sera destiné au commerce de marchandises avec une capacité annuelle de 2,2 millions de tonnes et à la pêche (950.000 tonnes), ne manquera pas de renforcer ses échanges portuaires avec l’Afrique.

Au final, si on ne connaît pas encore le rang qu’occupera Tanger Med au classement mondial de 2020, il est cependant sûr que ce port marocain devrait garder sa place de leader africain et gagner plusieurs rangs après sa 35ème place en 2019 en attendant d’être propulsé vers le top 20 mondial …

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Communiqué de la mise à jour annuelle du dossier d’information relatif au programme d’émission des certificats de dépôt par la BMCI

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Saâd Dine El Otmani, invité de la 3e session du cycle politique spécial élections 2021 de l’APD