Coronavirus: 24 cas de variants détectés au Maroc, restez vigilants

Si tout continue comme aujourd'hui, le Maroc peut espérer un retour à la normale en juin ou juillet au plus tard. Mais il reste des impondérables parmi lesquels les nouveaux variants ainsi que le maintien de la vigilance de la population.

Coronavirus: 24 cas de variants détectés au Maroc, restez vigilants

Le 21 février 2021 à 6h37

Modifié 11 avril 2021 à 2h50

Si tout continue comme aujourd'hui, le Maroc peut espérer un retour à la normale en juin ou juillet au plus tard. Mais il reste des impondérables parmi lesquels les nouveaux variants ainsi que le maintien de la vigilance de la population.

Attention, l’excellent démarrage de la campagne de vaccination ne doit pas faire baisser la garde. Le ministère de la Santé ainsi que des personnalités du monde médical contactées par Médias24, le rappellent.

Dans un communiqué diffusé samedi 20 février en fin de journée, le ministère de la Santé annonce que le nombre de cas touchés par le variant anglais atteint désormais 24. EN effet, 21 nouveaux cas ont été détectés. Ce variant est vulnérable aux vaccins utilisés au Maroc, certes, mais il se propage avec une rapidité effrayante, et s’il y a une nouvelle de contaminations, le déroulement de la campagne de vaccination lui-même pourrait être menacé.

Actuellement, la campagne se déroule dans une grande sérénité, du fait entre autres, de la baisse continue des nouveaux cas, des décès et des hopitalisations en réanimation.

Dans le cadre de la stratégie de veille génomique mise en place par le Ministère de la Santé pour la recherche des nouveaux variants du SARS-CoV2, le Consortium des Laboratoires en charge de la veille génomique et du suivi des souches circulantes au niveau national annonce à travers le communiqué du ministère de la Santé, la détection de 21 nouveaux cas infectés par les souches du variant anglais. Ainsi, le nombre total des cas de ce variant s’élève à 24 souches décelées à ce jour.

Le dispositif de la veille génomique n’a détecté, à ce jour, aucun variant sud-africain ni brésilien sur le territoire national.

Le ministère de la santé rappelle que le virus de la COVID-19 continue de sévir au pays et appelle, par conséquent, l’ensemble des citoyens à redoubler de vigilance, surtout que le pays est en pleine opération de vaccination contre le coronavirus et que l’immunité collective n’est encore pas atteinte. D’où l’obligation de continuer à se conformer strictement aux mesures préventives, en portant, de façon correcte, le masque de protection, en respectant la distanciation physique de plus d’un mètre, en lavant régulièrement les mains à l’eau et au savon ou par le gel hydro-alcoolique.

Il invite aussi le grand public à éviter tout rassemblement et incite les personnes âgées ou souffrantes de maladies chroniques à redoubler de prudence.

Concernant la vaccination proprement dite, il y a eu récemment un débat au sujet des recommandations du ministère de la Santé relatives aux allergies. Des allergologues ont estimés que ces recommandations étaient trop restrictives, expliquant que les deux vaccins utilisés au Maroc sont les moins allergènes des vaccins anti-Covid. La commission ad hoc relative à la stratégie de vaccination doit donc trancher et annoncer la conduite à tenir devant les différentes maladies chroniques, en plus des cas d’allergie.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

INVOLYS: Tableau des Comptes Au 30-06-2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.