Cannabis: Noreddine Mediane appelle à « gracier » les 300.000 agriculteurs marocains

Noreddine Mediane, président du groupe istiqlalien à la Chambre des représentants propose de "gracier" les quelques 300.000 agriculteurs marocains concernés par la culture du cannabis.

Cannabis: Noreddine Mediane appelle à « gracier » les 300.000 agriculteurs marocains

Le 1 mars 2021 à 11h20

Modifié 11 avril 2021 à 2h50

Noreddine Mediane, président du groupe istiqlalien à la Chambre des représentants propose de "gracier" les quelques 300.000 agriculteurs marocains concernés par la culture du cannabis.

La réglementation des activités liées à la culture du cannabis fait débat au Maroc.

Une des propositions qui mérite d’être relayée est celle de Noreddine Mediane, président du groupe istiqlalien à la Chambre des représentants, qui propose de gracier les quelques 300.000 Marocains concernés par la culture du cannabis.

Cet homme, originaire de la ville d’El Hoceima, appelle à libérer les agriculteurs, d’abord, de la peur et de la terreur. Mediane veut également lever le statut criminel de la plantation du cannabis, conformément à la dernière résolution des Nations unies.

En plus de la nécessité de trouver des alternatives pour assurer une vie décente à ces familles marocaines, qui vivent de la culture du cannabis, le membre de l’Istiqlal appelle à ne plus incriminer cette pratique et à gracier les 30.000 personnes qui vivent de cette herbe, toujours considérés comme poursuivis par la justice.

Pour rappel, le Conseil de gouvernement a entamé lors sa dernière réunion, du 25 février, l’examen du projet de loi sur l’usage légal du cannabis. Toutefois, son adoption, toujours à l’étude, fera l’objet de son prochain Conseil.

Présenté par le ministre de l’Intérieur, le projet de loi 21.13 a pour objectif de règlementer les activités liées à la culture du cannabis, sa production, sa fabrication, son transport, sa commercialisation ainsi que son export et import à des fins médicales et thérapeutiques.

Lire aussi:  Projet de loi sur l’usage légal du cannabis: voici tout ce qu’il faut savoir

 

A lire aussi


Pour un impôt vert sur la consommation

Désireux de favoriser une reprise post-pandémique verte et inclusive, de nombreux dirigeants politiques à travers le monde veulent "reconstruire en mieux". Jusqu'à présent, ils ont privilégié l'augmentation des dépenses publiques de manière à relever les défis climatiques et environnementaux tout en créant des emplois pour les personnes défavorisées. Mais les conservateurs en matière budgétaire craignent que l'énormité du déficit public ne fasse sombrer les économies dans le surendettement et n'entraîne une réaction brutale des marchés financiers.

Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Emission obligataire ordinaire par placement privé de la société CTM

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.