Les médecins mettent en garde contre l’usage abusif du gel hydroalcoolique

L’utilisation excessive du gel hydroalcoolique, au détriment de l’eau et du savon, détruit la flore bactérienne qui nous protège contre certaines bactéries, notamment celles générées par la pollution. L’usage abusif de ce produit peut également causer des réactions allergiques et irritantes, constatent plusieurs médecins contactés par Médias24.

Les médecins mettent en garde contre l’usage abusif du gel hydroalcoolique

Le 29 mars 2021 à 15h18

Modifié 11 avril 2021 à 2h50

L’utilisation excessive du gel hydroalcoolique, au détriment de l’eau et du savon, détruit la flore bactérienne qui nous protège contre certaines bactéries, notamment celles générées par la pollution. L’usage abusif de ce produit peut également causer des réactions allergiques et irritantes, constatent plusieurs médecins contactés par Médias24.

Si les gestes barrières semblent avoir été considérablement délaissés dans l’espace public, il n’en va pas forcément de même dans la sphère privée. Des médecins rapportent en effet des réactions irritantes et allergiques en raison de l’utilisation « excessive » des gels hydroalcooliques et de l’eau de Javel, justement dans le cadre des mesures sanitaires contre le Covid-19.

« On constate des réactions allergiques liées aux mesures de désinfection à cause d’une utilisation excessive d’eau de Javel et de désinfectants pour les mains, notamment le gel hydroalcoolique. Les gens abusent de ces produits. Il faut bien comprendre que tous les microbes ne sont pas nocifs : certains sont importants pour préserver l’équilibre du système immunitaire. Or l’utilisation à outrance de ces produits fait que l’on tue ces microbes et que le système immunitaire se dérègle« , explique Khadija Moussayer, spécialiste en médecine interne, contactée par Médias24.

« L’alcool détruit la flore cutanée, formée par des bactéries qui nous protègent. En détruisant cette flore, il détruit aussi le film hydrolipidique, qui recouvre la surface de la peau et nous protège contre d’autres bactéries, notamment celles générées par les infections et la pollution, et qui favorise également l’hydratation de la peau. Notre système de protection devient donc défaillant« , confirme Kawtar Janati, dermatologue.

« L’alcool en lui-même est déjà très agressif »

« C’est effectivement ce que je remarque, principalement avec le gel hydroalcoolique, que les gens utilisent énormément en ce moment« , abonde Najib Lahlou, allergologue. « Je vois des eczémas dits « de contact« , qui se déclenchent lorsque la peau entre excessivement en contact avec un gel hydroalcoolique. L’alcool contient beaucoup d’allergènes très nocifs, très irritants, et les gens ne sont pas habitués à utiliser régulièrement ce genre de produits ; avant le Covid, ils ne les utilisaient que de façon aléatoire« , nous dit-il.

Et d’ajouter : « Tout dépend aussi de la constitution de la peau : certaines personnes sont prédisposées, donc forcément, au contact de ce gel, elles développent des réactions allergènes. Pour la plupart en revanche, c’est lié à une utilisation excessive qui entraîne une sécheresse de la peau.« 

Najib Lahlou constate également que les gens « oublient de se laver les mains au savon par la suite. Certes, on ne peut pas toujours avoir à sa disposition de l’eau et du savon, mais dès qu’on le peut, il faut hydrater la peau après utilisation du gel hydroalcoolique en se lavant les mains à l’eau et au savon« .

Selon une autre allergologue contactée par Médias24, les réactions provoquées par l’utilisation excessive de gel hydroalcoolique peuvent aussi être dues « aux parfums et aux huiles essentielles » qui sont parfois ajoutés à ces compositions. « L’alcool en lui-même est un conservateur ; il n’est donc pas utile d’ajouter d’autres conservateurs qui sont susceptibles de provoquer des allergies. L’allergie étant un mécanisme immunologique, il suffit que la quantité en contact avec la peau soit minime pour déclencher une réaction allergique. La répétition de l’application de ces produits a aussi un effet irritatif – ce qui n’est pas la même chose que l’allergie. L’alcool en lui-même est déjà très agressif. L’eau seule, sans être alcoolisée, peut également avoir un effet irritant. Par conséquent, le fait de répéter trop souvent les lavages, de surcroît avec un gel hydroalcoolique (qui contient donc de l’eau – « hydro«  – et de l’alcool – « alcoolique« ) peut avoir un effet irritant. C’est donc l’abus de ces produits, plus que ces produits en eux-mêmes, qui irrite la peau. Quand on a des pathologies sous-jacentes, comme des dermatoses, c’est-à-dire des affections de la peau et des muqueuses, cette utilisation excessive peut avoir un effet agressif supplémentaire« , explique cette allergologue.

Éviter certains mélanges qui libèrent des gaz toxiques

Khadija Moussayer constate également des irritations des voies respiratoires lorsque ces produits sont inhalés. « Certains font des mélanges avec du savon en poudre et de l’eau de Javel et laissent macérer dans un récipient toute la journée. Cela libère de l’hypochlorite, un gaz toxique qui peut favoriser l’apparition de troubles respiratoires« , dit-elle. « Ce n’est rien de grave, mais répétées au quotidien, ces inhalations deviennent encombrantes. Le souci, c’est que les gens ignorent que les difficultés respiratoires dont ils font parfois état sont liées à l’inhalation de ces produits« , ajoute Najib Lahlou.

Khadija Moussayer recommande d’éviter ces mélanges, « ou bien, si on les fait, il faut les faire à la dernière minute, juste avant de les utiliser, et ne pas les laisser macérer toute la journée. Il faut aussi aérer les maisons pour éviter de respirer ce gaz« . Et d’ajouter : « Surtout, j’appelle à rationaliser l’usage du gel hydroalcoolique : il ne faut pas l’utiliser comme un rituel, de façon automatique, comme un réflexe. Pour cela, il faut aussi éviter d’être en contact avec les surfaces susceptibles d’avoir été contaminées : pousser la porte avec le pied, appuyer sur le bouton de l’ascenseur avec le coude… Ce sont autant de gestes que l’on peut faire pour éviter de se passer constamment du gel hydroalcoolique sur les mains.« 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

JAIDA : Avis de convocation des actionnaires à l’AGO annuelle

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.