Projet d’attentat : la DGST a livré des informations aux renseignements français

La Direction générale de surveillance du territoire a transmis aux services de renseignements français des informations précises sur une citoyenne française d'origine marocaine, qui planifiait une opération terroriste imminente visant une église en France.

Projet d’attentat : la DGST a livré des informations aux renseignements français

Le 6 avril 2021 à 11h18

Modifié 10 avril 2021 à 23h29

La Direction générale de surveillance du territoire a transmis aux services de renseignements français des informations précises sur une citoyenne française d'origine marocaine, qui planifiait une opération terroriste imminente visant une église en France.

Sur la base de ces renseignements transmis le 1er avril, les autorités françaises compétentes ont procédé, les 3 et 4 avril, à des opérations d’interpellations et de saisies ayant permis de neutraliser ce projet terroriste, a indiqué le porte-parole de la DGST, cité par la MAP.

Les autorités françaises ont été informées, en temps utile, que la suspecte principale était en phase finale d’exécution de son projet terroriste suicidaire a l’intérieur du lieu de culte, en plus de cibler les fidèles avec une grande épée pour les tuer et les mutiler, précise la même source.

Les informations fournies par la DGST comprenaient des données personnelles sur la suspecte principale et ses données d’identité électroniques, ainsi que sur le projet terroriste qu’elle s’apprêtait à exécuter en coordination avec des éléments de Da’ech.

La DGST a également mis à la disposition des autorités françaises des informations sur le niveau d’extrêmisme atteint par la suspecte, notamment son intention imminente de commettre des actes de meurtre et de décapitation de cadavres contenus dans les vidéos diffusées par Da’ech. 

Dans la nuit du 3 au 4 avril 2021, les policiers de la DGSI française et du RAID ont interpellé cinq femmes d’une même famille à Béziers.

L’une des femmes interpellées, âgée de 18 ans, est soupçonnée d’avoir voulu commettre un attentat contre un site religieux à l’occasion des fêtes de Pâques.

Lors des interpellations, les policiers ont découvert « de très nombreux éléments matériels », notamment un sabre, ainsi que des préparatifs d’engins explosifs artisanaux.

Le parquet national antiterroriste a ouvert une enquête préliminaire pour « association de malfaiteurs terroriste » et pour « détention et fabrication d’explosifs en relation avec une entreprise terroriste », pour déterminer la nature du projet éventuel.

Les cinq femmes ont vu, lundi 5 avril, leurs gardes à vue prolongées.

(Avec agences)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Mutandis – Résultats Annuels 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.