A Drâa-Tafilalet, bras de fer entre le wali et les élus du PJD

Dénonçant le blocage de plusieurs projets depuis l'arrivée du wali de la région de Drâa-Tafilalet, les élus du PJD évoquent une démission collective. Le parti de la lampe dépêche une délégation au chevet de ses partisans.

A Drâa-Tafilalet, bras de fer entre le wali et les élus du PJD

Le 12 avril 2021 à 16h50

Modifié 12 avril 2021 à 17h02

Dénonçant le blocage de plusieurs projets depuis l'arrivée du wali de la région de Drâa-Tafilalet, les élus du PJD évoquent une démission collective. Le parti de la lampe dépêche une délégation au chevet de ses partisans.

Depuis son installation en février 2019, le wali de la région Drâa-Tafilalet, gouverneur de la province d’Errachidia, Yahdih Bouchaab, se livre à un bras de fer avec les élus du PJD au niveau de la région, à en croire ces derniers.

Ils dénoncent le blocage de plusieurs projets de développement « sans motif sérieux ».

Saisi en février 2021, le tribunal administratif de Meknès avait rendu deux décisions judiciaires en faveur de la commune d’Errachidia, concernant la demande d’annulation de décisions émises par le wali, dont le refus de débloquer des fonds financiers alloués à l’entretien et à la réhabilitation de routes ainsi que du budget 2021.

« Le wali refuse tous les projets émanant des communes présidées par des élus PJD », nous affirme Said Lamhamdi, du secrétariat régional du PJD, évoquant des causes « purement politiques ».

Notre interlocuteur cite plusieurs blocages dont 31 projets INDH et des projets d’urbanisme au niveau d’Errachidia.

Le PJD à la rescousse

Le secrétariat général du PJD a exprimé son soutien aux élus du parti dans la région de Drâa-Tafilalet et son rejet de leur démission en raison du « blocage et du harcèlement dont ils font l’objet ».

Le parti a chargé une délégation de se rendre dans la région, a annoncé dimanche 11 avril, Aziz Rabbah, chef de la Fondation des élus du PJD.

Cette décision intervient sur la base de plaintes et de correspondances reçues par le parti sur la situation, notamment, dans les provinces d’Errachidia, de Midelt et dans d’autres communes.

« Le secrétariat général du PJD considère que la démission de ses élus ne servirait qu’à arrêter le développement dans la région », a-t-il dit.

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Aluminium du Maroc : Communiqué de presse suivant les réunions des Assemblée Générale Ordinaire Annuelle des Actionnaires et Conseil d’Administration, réunis le 29 Juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.