Lâayoune: le lancement du plus grand pont terrestre marocain prévu pour septembre

Le ministre de l’Equipement, Abdelkader Amara, a inspecté, vendredi 9 avril, les chantiers de plusieurs projets routiers et hydrauliques dans la région Laâyoune-Sakia El Hamra.

Lâayoune: le lancement du plus grand pont terrestre marocain prévu pour septembre

Le 12 avril 2021 à 12h30

Modifié 12 avril 2021 à 13h06

Le ministre de l’Equipement, Abdelkader Amara, a inspecté, vendredi 9 avril, les chantiers de plusieurs projets routiers et hydrauliques dans la région Laâyoune-Sakia El Hamra.

Dans la commune de Lamsid, province de Boujdour, Abdelkader Amara s’est informé de l’avancement des travaux d’élargissement de la route entre Laâyoune et Boujdour, faisant partie de la voie express Tiznit-Dakhla.

Le ministre a souligné que le chantier de réalisation de cette route a atteint un taux d’avancement de 91%, précisant que cette province héberge 7 tronçons de cette route qui s’étale sur 267 km.

Il a assuré que la voie express Tiznit-Dakhla, qui  étend sur 1.055 km pour un budget de près de 10 milliards de DH, prendra forme l’année prochaine.

La construction d’un pont de 1.650 m sur l’oued Sakia El Hamra a nécessité un budget estimé à 1,1 MMDH. C’est un projet de grande envergure qui sera lancé en septembre prochain, selon le ministre.

Le ministre de l’Equipement s’est également rendu aux chantiers de construction du barrage Sakia El Hamra et de la voie de contournement de la ville de Laâyoune. Ce barrage, qui mobilise un investissement de 433 millions de DH et dispose d’une retenue de 112 millions de m3, vise à protéger la ville contre les inondations et à alimenter la nappe phréatique.

Selon le ministre, le taux d’avancement des travaux de ce barrage a atteint 41%.

Le ministre a aussi visité les chantiers de la station de dessalement d’eau de mer et de la station d’épuration des eaux usées de la ville:

– Le projet de la station de dessalement, dont le coût global est de 670 MDH y compris prise eau de mer, consiste à renforcer la production d’eau dessalée par une capacité supplémentaire de 26.000m3/j pour satisfaire le besoin en eau potable de Laâyoune et des centres avoisinants. L’état d’avancement de de la station de dessalement a atteint 80% et sa mise en service est prévue courant le deuxième semestre 2021.
-Le projet de la station d’épuration, d’un coût global de 420 MDH: l’état d’avancement des travaux est de 95% et sa mise en service est prévue en mai 2021.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : comptes et résultats semestriels 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.