En Algérie, le Ramadan de tous les défis

En Algérie, le Ramadan de tous les défis

Le 16 avril 2021 à 12h31

Modifié le 16 avril 2021 à 12h31

Rationnement de l’eau, envolée des prix des denrées alimentaires et crise économique liée au Covid-19: les Algériens entament le mois de jeûne dans des conditions difficiles.

C’est avec appréhension que les Algériens entament ce mois de Ramadan, synonyme de réunions familiales quotidiennes, écrit Le Monde dans son édition du 12 avril.

Le pays connaît depuis plusieurs mois une situation socio-économique difficile. En effet, après l’huile, c’est la hausse des prix de la viande qui a offusqué les consommateurs et mené à de nombreux appels au boycott de ce produit.

Pour tenter de réduire les tarifs, les autorités ont procédé, début avril, à la délivrance d’autorisations exceptionnelles pour l’importation de viande rouge congelée en provenance d’Espagne. Et pour lutter contre les pratiques spéculatives, le gouvernement compte déployer 20.000 agents de contrôle à travers le territoire.

Le quotidien explique la hausse des prix à la consommation par plusieurs facteurs, dont la crise du Covid-19 et la dévaluation du dinar.

En Algérie, le taux d’inflation moyen annuel a atteint 2,6% à la fin janvier 2021. Depuis le début de la crise sanitaire, près de 500.000 emplois ont été perdus.

Tags : ,

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.