Lahcen Es-Saady: « Le PAM n’a pas réussi à concurrencer le RNI »

Lahcen Es-Saady, président de la Chabiba du RNI réagit aux déclarations de Abdellatif Ouahbi et l'accuse "d'enrager" à la vue des "réussites du RNI". Es-Saady défend Akhannouch, MHE ainsi que d'autres piliers du parti de la colombe.

Lahcen Es-Saady: « Le PAM n’a pas réussi à concurrencer le RNI »

Le 19 avril 2021 à 17h41

Modifié 19 avril 2021 à 17h59

Lahcen Es-Saady, président de la Chabiba du RNI réagit aux déclarations de Abdellatif Ouahbi et l'accuse "d'enrager" à la vue des "réussites du RNI". Es-Saady défend Akhannouch, MHE ainsi que d'autres piliers du parti de la colombe.

“Le parti est respectable mais une personne, comme lui, nuit à l’action politique. Il ne peut pas venir parler d’honneur”. C’est ce qu’a déclaré Lahcen Es-Saady, président de la fédération nationale de la jeunesse du RNI, au sujet de Abdellatif Ouahbi, SG du PAM, en réponse aux déclarations de ce dernier, lors d’un événement, organisé samedi 17 avril, par la Fondation Lafqui Titouani, au sujet des programmes des partis politiques et des attentes des citoyens.

“Nous devions présenter aux Marocains un discours positif, mais la voie du populisme qu’emprunte ce secrétaire général est néfaste pour l’action politique du pays”, poursuit Es-Saady qui accuse Abdellatif Ouahbi d’”enrager”, à la vue des “réussites du RNI” .

“Ils n’ont pas réussi à concurrencer ni la dynamique ni la méthodologie de travail du RNI. Il (Abdellatif Ouahbi, ndlr) dit que leur programme politique et social n’est pas encore prêt et qu’une commission de près de 17 experts se charge de l’élaborer. Celui du RNI a été réalisé par des milliers de personnes. Ce sont les Marocains qui ont élaboré notre programme”, insiste M. Es-Saady.

Selon lui, Abdellatif Ouahbi “n’a pas pu créer un conseil national, ni un bureau politique et n’a pas réussi à communiquer avec ses élus qui commencent à le quitter, ce qui n’est pas la faute du RNI car ils vont, aussi, vers d’autres partis”.

“Demain auront lieu les élections et ce ne sont ni les faux comptes ni les pages payées qui vont juger, c’est le peuple qui va voter en fonction de qui a été présent durant 5 ans, qui a créé un programme sur la base des réelles demandes des Marocains et qui a été présent; en période de crise, car cet Akhannouch dont il parle est le premier participant au fonds Covid avec 1 milliard de DH, les ministres qui étaient au rendez-vous ne sont autres que Moulay Hafid Elalamy, Mohamed Benchaâboun et, au sein du ministère de la Santé, nous avons des cadres, tel que Nabila Rmili, directrice régionale de Santé à Casablanca qui a géré le plus grand cluster du Maroc, sous pressions, complots, etc.”, poursuit M. Es-Saady.

“Tout ceci fait qu’aujourd’hui ils ont la rage et parlent de la Fondation Joud pour le développement qui est une organisation indépendante et qui n’a aucun rapport avec le parti. C’est honteux qu’un homme de droit partage la désinformation de ce genre”, accuse Lahcen Es-Saady qui rebondit, par ailleurs, sur les propos de M. Ouahbi au sujet du danger que représentent les hommes d’affaires pour la politique.

“Son frère (Hamid Ouahbi, ndlr) est coordinateur régional et homme d’affaires. C’est lui la principale source de financement de ses activités”, souligne-t-il.

>> Lire aussi: Abdellatif Ouahbi sans langue de bois sur les élections 2021

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SONASID : COMMUNIQUÉ POST ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DES ACTIONNAIRES

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.