Le ministère de la Santé appelle à respecter le calendrier national de vaccination des enfants

Le ministère de la Santé a appelé les parents et tuteurs d'enfants à leur faire administrer toutes les doses de vaccins prévues par le calendrier national des vaccinations afin de leur offrir une protection contre les maladies graves qui peuvent mener au décès ou au handicap.

Le ministère de la Santé appelle à respecter le calendrier national de vaccination des enfants

Le 27 avril 2021 à 13h23

Modifié 27 avril 2021 à 13h23

Le ministère de la Santé a appelé les parents et tuteurs d'enfants à leur faire administrer toutes les doses de vaccins prévues par le calendrier national des vaccinations afin de leur offrir une protection contre les maladies graves qui peuvent mener au décès ou au handicap.

Dans un communiqué à l’occasion de la semaine mondiale de vaccination, le ministère relève que l’intérêt pour le vaccin de la Covid-19 « ne doit pas nous faire oublier l’importance des autres vaccins pour préserver la santé de tous et en particulier celle des enfants de moins de cinq ans ».

La couverture vaccinale au niveau national contre les maladies ciblées a atteint plus de 95%, grâce au Programme national de vaccination, relève le communiqué.

A travers l’organisation de cette semaine nationale de vaccination, le ministère vise à sensibiliser les parents et les différents acteurs à l’importance de la vaccination, en plus de leur donner accès à des informations sur sa sécurité et son efficacité, fait savoir le ministère, appelant les familles à respecter le calendrier national de vaccination adopté par le ministère, en vue de garantir une protection effective, individuelle et collective, contre les maladies que les vaccins peuvent prévenir.

Par ailleurs, le ministère appelle les citoyens à respecter les mesures préventives lors de l’accès aux centres de santé pour la vaccination afin de limiter la propagation du coronavirus.

L’effet Covid-19

La pandémie de la Covid-19 a affecté le déroulement normal de la vaccination obligatoire des enfants, a indiqué le Fond des Nations Unies pour l’enfance (Unicef).

Même si les services de vaccination commencent à se remettre lentement des perturbations causées par la Covid-19, des millions d’enfants restent ainsi exposés à des maladies mortelles, car ils continuent parfois d’être privés de vaccin contre certaines maladies comme la rougeole, ont averti l’OMS, l’Unicef et l’Alliance pour les vaccins (Gavi).

La baisse de la couverture vaccinale chez les enfants de moins de cinq ans au cours de l’année dernière constitue une source de préoccupation sérieuse.

Selon des estimations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), les vaccins peuvent épargner la vie, chaque année, de deux à trois millions d’enfants à travers le monde.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

DOUJA PROMOTION : Avis de convocation des actionnaires à l’Assemblée Générale Ordinaire annuelle

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.