Vaccin : Réception de 2 millions de doses, passage imminent à la vaccination des 40-45 ans

Au total, le Royaume a réceptionné 6,5 millions de doses du vaccin Sinopharm sur une commande de 40,5 millions de doses. D'autres livraisons en provenance de Chine sont attendues, notamment cette fin de semaine. Avec ces nouveaux arrivages, les autorités sanitaires passeront à la vaccination des 40-45 ans.

Vaccin : Réception de 2 millions de doses, passage imminent à la vaccination des 40-45 ans

Le 19 mai 2021 à 20h02

Modifié 20 mai 2021 à 12h09

Au total, le Royaume a réceptionné 6,5 millions de doses du vaccin Sinopharm sur une commande de 40,5 millions de doses. D'autres livraisons en provenance de Chine sont attendues, notamment cette fin de semaine. Avec ces nouveaux arrivages, les autorités sanitaires passeront à la vaccination des 40-45 ans.

Les deux dreamliners de la RAM qui ont pris la direction de la Chine mardi 18 sont de retour au Maroc ce mercredi avec une cargaison de 2 millions de doses, nous assure une source sûre.

Les quantités livrées du vaccin Sinopharm sont désormais plus importantes, un million par livraison au lieu de 500.000, grâce à un changement du conditionnement.

Au lieu du flacon monodose de 0,5 ml,  le vaccin est désormais fourni sous forme de flacon de deux doses, d’un volume de 1 ml, permettant de doubler la quantité livrée à chaque voyage.

Plus de 34 millions de doses toujours attendues

De ce fait, la Chine a livré à ce jour 6,5 millions de doses de son vaccin Sinopharm sur une commande totale de 40,5 millions. Plus de 34 millions de doses restent à livrer.

Cependant, la Chine, qui a tardé à livrer le Maroc, a promis il y a quelques semaines de livrer 10 millions de doses entre avril et mai, selon les propos du président de l’Assemblée nationale populaire de Chine, Li Zhanshu.

Les livraisons enregistrées au cours de ces deux derniers mois sont :

  • 500.000 doses le 26 avril
  • 500.000 le 30 avril
  • 1 million le 09 mai
  • 1 million le 10 mai
  • 2 millions le 19 mai

Il reste donc encore 5 millions de doses à réceptionner pour boucler les 10 millions promis.

Selon une source sûre, un voyage est prévu cette fin de semaine permettant de ramener 2 millions de doses supplémentaires. Jusque-là, le calendrier fixé a été respecté avec un décalage d’un jour ou deux, dû essentiellement aux contraintes logistiques, nous explique-t-on.

Désormais, le Maroc ne peut compter que sur les livraisons chinoises, et la suite de la dotation Covax (quelque 900.000 doses à venir) pour boucler sa campagne en 2021.

Les livraisons du vaccin Astrazeneca, qui se faisaient à travers Serum Institute of India, sont à l’arrêt. Et selon le fabricant indien,  ses exportations ne reprendront que vers fin 2021.

L’autre carte qu’il peut jouer, est celle du vaccin russe Spoutnik. Il a été autorisé au Maroc et une commande a été faite pour un million de doses et 10 millions en option.

Une campagne qui s’accélère

En attendant de connaître la suite qui sera donné au dossier des approvisionnements, les récentes livraisons et celles attendues au cours des prochains jours ont permis au Maroc d’accélérer la vaccination. Depuis le 10 mai, le nombre quotidien de doses adminstreés dépasse les 100.000.

Des records ont été enregistrés les 17, 18 et 19 mai avec respectivement 329.000 et 350.000 et 354.000 vaccinations quotidiennes.

D’un point de vue logistique, les autorités sanitaires ont affirmé à plusieurs reprises que la capacité de vaccination peut atteindre les 500.000 personnes par jour. Deux conditions pour ce faire: la disponibilité du vaccin et l’adhésion des personnes cibles.

Un certain relâchement a été ressenti par le ministère de la santé au cours du mois de Ramadan, dans le sens où la personnes ne respectaient pas leur rendez-vous de vaccination. Certaines de nos sources expliquent cela peut être causé par l’effet du jeûne, même s’il a été expliqué à plusieurs reprises que la vaccin ne compromet pas le jeûne.

Les chiffres réalisés ces derniers jours prouvent que la population est toujours mobilisée par la vaccination qui touchera des cibles de plus en plus jeunes.

Une population cible de plus en plus jeune

Selon nos informations, le ministère de la santé s’apprête à ouvrir la vaccination pour les personnes âgées de 40-45 ans, très prochainement, la semaine prochaine au plus tard. Cela dépend essentiellement du prochain arrivage de vaccin.

Il s’agit d’une cible de plus de 2,1 millions de personnes, selon les données du HCP.

Au regard de la pyramide démographique marocaine, plus la tranche d’âge baisse, plus le nombre de personnes à vacciner devient important.

A ce jour, la populations cible est composée de toutes les personnes âgées de plus de 45 ans, en sachant que les frontliners de tous âges, les malades chroniques tous âges et les personnes âgées de plus de 65 ans ont été vaccinés à 97%.

Pour les autres tranches d’âge, les statistiques ne sont pas encore disponibles. Mais, nos sources assurent que pour les 60-65 ans, nous sommes à près de 90%.

Par ailleurs, les 45-60 ans continuent d’affluer vers les centres de vaccination. Il y a certains retardataires de 55 ans et plus qui se font encore vacciner. Il s’agit probablement de ceux qui rechignaient à se vacciner pendant ramadan, nous confie-t-on.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Microdata : principaux indicateurs du T2 exercice 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.