Destination Espagne: Les conditions pour y voyager à partir du Maroc

Le Maroc va entamer une ouverture progressive de ses frontières à partir du 15 juin 2021. L’Espagne a également annoncé un assouplissement des conditions d’entrée pour les voyageurs de l’Union Européenne et les ressortissants de pays tiers. Voici les conditions d’entrée en Espagne, à partir du Maroc.

Destination Espagne: Les conditions pour y voyager à partir du Maroc

Le 9 juin 2021 à 14h27

Modifié 15 juillet 2021 à 10h08

Le Maroc va entamer une ouverture progressive de ses frontières à partir du 15 juin 2021. L’Espagne a également annoncé un assouplissement des conditions d’entrée pour les voyageurs de l’Union Européenne et les ressortissants de pays tiers. Voici les conditions d’entrée en Espagne, à partir du Maroc.

[L’Espagne passe en liste B, à partir du 14 juillet 2021 à zéro heure. Selon le ministère des Affaires étrangères, les personnes vaccinées arrivant d’un pays de la liste B sont dispensées de la quarantaine de 10 jours, mais doivent présenter un test PCR négatif d’au moins 48H, ainsi qu’une fiche sanitaire remplie et signée.

D’après l’Aviation civile, les personnes non vaccinées sont réparties en deux catégories, les étrangers, et les Marocains. La première catégorie doit présenter une fiche sanitaire, un PCR n’excédant pas 48 H à l’embarquement, une déclaration sur l’honneur, ainsi qu’un voucher justifiant le paiement de 10 jours de confinement dans l’un des hôtels désignés par les autorités, avec un PCR de contrôle au 9e jour. Les Marocains et leurs familles (conjoints, ascendants, descendants), ainsi que les étrangers résidant au Maroc, doivent pour leur part présenter une fiche sanitaire, un test PCR d’au moins 48H et une déclaration sur l’honneur pour se soumettre à un auto-isolement de 5 jours à domicile, avec un test de dépistage au 5e jour].

L’Espagne a annoncé, lundi 7 juin 2021, l’assouplissement des conditions d’entrée pour les voyageurs en provenance de l’Union Européenne ou des pays tiers.

Au mardi 8 juin 2021, les conditions d’entrée en Espagne dépendent principalement de la situation sanitaire des pays de provenance, d’après un document du ministère espagnol de la santé.

Le Maroc ne figure pas dans la liste des pays considérés comme « à risque » par l’Espagne, publiée le 7 juin 2021 par celle-ci. Cette liste sera mise à jour chaque 7 jours, et sera publiée ICI. La mise à jour ne sera effective que 7 jours après sa publication, afin de permettre aux voyageurs, compagnies aériennes et maritimes et agences de voyages de s’adapter aux nouvelles mesures.

Pour quitter le Maroc vers l’Espagne, par voie aérienne, tous les passagers doivent remplir un formulaire de contrôle sanitaire avant leur départ, via l’application « SPTH » (Spain travel Health) ou via son site web. Ce document doit être rempli en français, anglais, espagnol ou allemand, et doit être finalisé 48 heures avant le vol. S’il n’est pas possible de le remplir dans l’une de ces quatre langues, ce document doit être accompagné d’une traduction en espagnol, réalisée par un organisme officiel.

Le document doit contenir les informations suivantes: le numéro d’un document d’identité (passeport, carte nationale d’identité, etc.), les informations sur le voyage (date d’arrivée, numéro de vol, compagnie, numéro de siège, etc.), les informations sur le séjour en Espagne, et une adresse e-mail. Les enfants de moins de 6 ans doivent également être munis d’un formulaire de contrôle sanitaire rempli.

Si tous les passagers appartiennent à la même famille, il est possible de remplir un seul formulaire pour tous les membres de la famille, en cliquant ICI.

Après avoir rempli ce formulaire, le site « Spain Travel Health » ou l’application généreront un code QR individualisé (pour chaque voyageur/membre de la famille), qui peut être imprimé, ou téléchargé sur mobile. Il devra être présenté aux compagnies aériennes avant l’embarquement au Maroc, ainsi qu’aux contrôles sanitaires aux points d’entrée en Espagne. Il devra également être scanné à l’aide des appareils prévus à cet effet au niveau des aéroports espagnols.

Les passagers dont la destination finale est l’Espagne doivent subir un contrôle à leur arrivée. Celui-ci consiste en la mesure de la température (la température maximale ne doit pas dépasser 37,5 °C), un contrôle documentaire (du formulaire de contrôle sanitaire) et un contrôle visuel de leur état de santé. Les passagers qui arrivent en Espagne en transit vers un autre pays seront dispensés de ce contrôle lors du changement d’avion. Toutefois, si le transit implique le passage par des points de contrôle, ils doivent présenter leur QR Code, la carte d’embarquement ou le billet du vol suivant. Ces personnes ne peuvent en aucun cas quitter l’aéroport en attendant leur prochain vol.

Pour les voyageurs par voie maritime, le formulaire de contrôle sanitaire est différent. Il doit être rempli en cliquant ICI. A leur arrivée, ils devront également subir un contrôle (mesure de la température, contrôle documentaire et contrôle visuel de leur état de santé). Notons toutefois qu’au 10 juin 2021, il n’est pas encore possible de se rendre en Espagne à partir du Maroc par voie maritime. (MAJ: 10 juin 2021, 11 H)

En cas de voyage par voie terrestre, aucun formulaire n’est exigé au mardi 8 juin, d’après le ministère espagnol de la santé.

Pour les voyageurs en provenance des zones à risque en France, par voie terrestre, vers l’Espagne, et âgés de plus de 12 ans, l’un des trois documents suivants est exigé, à compter de ce mercredi 9 juin, d’après une décision publiée ce même jour par le ministère espagnol de la Santé, au bulletin officiel:

  • Un pass vaccinal, qui ne sera valable qu’après 14 jours de la dernière dose du schéma vaccinal complet. Les vaccins acceptés en Espagne sont ceux autorisés par l’Agence européenne des médicaments (AstraZeneca, Pfizer, Johnson & Johnson et Moderna) ainsi que ceux autorisés par l’Organisation mondiale de la santé.
  • OU un test de diagnostic du Covid négatif de moins de 48 heures. Deux tests sont acceptés par l’Espagne: les tests d’amplification des acides nucléiques -TAAN- (y compris les tests RT-PCR), ou encore les tests rapides de détection d’antigènes figurant sur la liste établie sur la base de la recommandation 2021/C 24/01 du Conseil de l’Union Européenne.
  • OU un certificat confirmant le rétablissement du Covid-19, d’au moins 11 jours après le premier test ayant confirmé l’infection. La validité de ce certificat prendra fin 180 jours à compter du dernier prélèvement prouvant le rétablissement du voyageur. Ce document doit être rédigé en espagnol, anglais, français ou en allemand. S’il n’est pas possible de l’obtenir dans ces quatre langues, il doit être accompagné d’une traduction en espagnol, effectuée par un organisme officiel.  

Les zones à risque en France sont toutes les zones classées, par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, « rouge foncé », « rouge », « orange » ou « gris ». Cliquer ICI pour consulter la carte des zones à risque en Europe, mise à jour chaque semaine. (MAJ: 9 juin 2021, 12h00).

Si un passager est suspecté d’être infecté au Covid-19 ou d’une autre pathologie pouvant présenter un risque pour la santé publique, lors du processus de contrôle sanitaire effectué à l’arrivée, une évaluation médicale sera réalisée. Un test de diagnostic peut également être effectué.

Lire aussi:

Destination France: Les conditions pour voyager à partir du Maroc

Les conditions pour entrer au Maroc à compter du 15 juin 2021

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

PROMOPHARM SA : Publication des Comptes Annuels 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.