ANDA: installation de près de 89 projets aquacoles entre 2020 et 2021

L’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture (ANDA) a tenu, le 17 juin, la 17e session de son conseil d’administration, en mode visio-conférence, sous la présidence de Zakia Driouich, secrétaire générale du département de la Pêche maritime.

ANDA: installation de près de 89 projets aquacoles entre 2020 et 2021

Le 21 juin 2021 à 11h40

Modifié 21 juin 2021 à 11h56

L’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture (ANDA) a tenu, le 17 juin, la 17e session de son conseil d’administration, en mode visio-conférence, sous la présidence de Zakia Driouich, secrétaire générale du département de la Pêche maritime.

Les travaux de cette 17e session ont été consacrés à l’examen du bilan des réalisations de l’ANDA au titre de l’année 2020.

A ce titre, l’Agence a assuré l’accompagnement de l’installation entre 2020 et 2021 de près de 89 projets aquacoles autorisés, dont 85 projets localisés au niveau de la région de Dakhla-Oued Eddahab, précise un communiqué. L’ensemble de ces projets contribueront à la création de près de 1.300 emplois directs pour un montant d’investissement global d’environ 896 millions DH. Ces nouveaux investissements vont contribuer à diversifier l’offre en produits de la mer avec un volume additionnel, à terme, de plus de 72 mille tonnes.

Un programme d’appui financier et technique est déployé par l’Agence pour la mise en œuvre des projets aquacoles au profit des coopératives de pêcheurs artisans et les jeunes entrepreneurs. Selon la même source, l’Agence, avec ses partenaires, accompagne 114 projets bénéficiaires d’un soutien financier, mobilisés par le département de la Pêche maritime, à hauteur de 129 millions de DH, pour l’acquisition des équipements et l’installation des fermes aquacoles de cette catégorie d’acteurs.

Une écloserie de poissons sur le littoral atlantique nord

Compte tenu des potentialités avérées des côtes nationales pour le développement de nouveaux projet aquacoles, l’ANDA a lancé, le 3 mars 2021, un appel à manifestation d’intérêt (AMI) dans 5 régions du Royaume présentant une offre de 300 parcelles en mer d’une superficie totale d’environ 6.000 ha. Les nouveaux projets qui seront sélectionnés à l’issu de ce processus viendront pour renforcer le portefeuille des projets aquacoles et hisser davantage le rang de ce secteur aquacole dans l’économie nationale.

Le conseil d’administration a également été informé, à l’occasion de cette session, qu’un deuxième AMI a été lancé par l’ANDA, le 17 mai 2021, et qui concerne la mise en place d’une écloserie de poissons marins sur le littoral atlantique nord dans le cadre d’un partenariat public-privé. Ce projet, qui fait l’objet d’un appui financier à hauteur de 20 millions de DH, permettra de maîtriser l’amont de la chaîne de valeur et de diversifier les sources d’approvisionnement des fermes piscicoles nationales en alevins.

Pour ce qui est du développement des compétences en aquaculture, et en plus des fermes installés à des fin pédagogiques, un programme de mise en place d’une station de démonstration/formation aquacole est en cours de lancement à Sidi Ifni dans le cadre de la coopération entre le département de la Pêche maritime, l’ANDA, la FAO, avec le financement conjoint des ambassades de la Norvège et des Pays-Bas à hauteur de 2,5 millions USD.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

IMMORENTE INVEST : Indicateurs d’activité du T1 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.