Al Moutmir: OCP expose les résultats prometteurs du semis direct

Le semis direct accroche. Selon de nombreux témoignages d’agriculteurs de diverses régions, la technique séduit. Et pour cause, l’impact économique qui a été constaté à divers niveaux des cultures céréalières.

Al Moutmir: OCP expose les résultats prometteurs du semis direct

Le 29 juin 2021 à 12h49

Modifié 29 juin 2021 à 13h03

Le semis direct accroche. Selon de nombreux témoignages d’agriculteurs de diverses régions, la technique séduit. Et pour cause, l’impact économique qui a été constaté à divers niveaux des cultures céréalières.

« Outre l’amélioration des rendements à l’hectare, le semis direct permet de réduire sensiblement les coûts de production du travail du sol (entre 800 et 1.400 DH/hectare), de 200 à 300 DH/ha pour ce qui est de l’épandage d’engrais et d’autant en ce qui concerne la dose des semailles, précise un communiqué d’OCP. Ce qui se traduit également par des économies substantielles pour le revenu des agriculteurs, surtout dans les zones bour (favorable, intermédiaire et défavorable).

Sur les deux dernières campagnes, le gain généré au titre des rendements se situe entre 2.500 et 3.000 DH/ha en moyenne, selon les estimations des équipes d’Al Moutmir. Mais les retombées positives de la technique ne s’arrêtent pas là. « En s’abstenant de remuer la terre, micro-organismes et humidité sont ainsi préservés, ce qui permet de stocker le carbone et partant de favoriser la résilience des exploitations agricoles aux changements climatiques. »

A la deuxième année de son déploiement, le programme enregistre déjà un cumul de 29.000 ha. Ce qui est peu, compte tenu de la surface dédiée aux cultures céréalières (4,3 millions d’hectares en 2020-2021). Néanmoins, cela reste un début fort prometteur. D’autant plus qu’OCP est en phase de mettre à contribution le digital, levier-clé pour capitaliser sur les acquis dans différentes zones agro-climatiques et pour enrichir la base de données nationale des sols.

Une initiative qui ne manquera pas de faire tâche d’huile parmi les jeunes agriculteurs. En témoigne la hausse des superficies réalisées durant cette campagne : 18.500 ha, soit les deux tiers depuis le lancement du programme. Avec à la clé plus de 700 plateformes de démonstration installées au niveau de 100 localités dans 23 provinces.
Plus de 40 organisations professionnelles et 3.500 agriculteurs ont bénéficié du programme.
Par ailleurs, le programme a couvert les principales cultures annuelles pratiquées au Maroc, notamment les céréales, les légumineuses, maïs et d’autres cultures à fort potentiel comme les oléagineuses et le colza dont plus de 2.000 ha ont été réalisés en semis direct dans les provinces de Sidi Kacem, Meknès, El Hajeb, Midelt, et Khénifra.

Face aux changements climatiques et à la rareté des précipitations, la mise en place de modèles agro-écologiques territoriaux de transition s’impose. C’est dans ce cadre qu’Al Moutmir a lancé en octobre 2019, en partenariat avec l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) et l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P), son offre de semis direct avec le concours de plusieurs associations et coopératives agricoles. L’objectif est de promouvoir une agriculture à la fois rentable pour le petit agriculteur et adaptée à la rareté de l’eau.
Pilier de l’agriculture de conservation, le système semis direct consiste à minimiser le retournement du sol, à diversifier les cadres contextes agro-climatique et socio-économique et à conserver davantage l’humidité des terres.
A rappeler que cette technique a été introduite au Maroc depuis plusieurs années mais n’avait pas été suffisamment vulgarisée et encore moins soutenue.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SONASID : INDICATEURS DU PREMIER TRIMESTRE 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.