Le Maroc affrète deux navires pour des lignes maritimes avec la France et l’Italie

Tanger Med a signé un accord avec la compagnie maritime estonienne Tallink pour l'affrètement de deux navires sur des lignes maritimes entre le Maroc d'une part, la France et l'Italie d'autre part, annonce Tallink.

©Tallink Grupp

Le Maroc affrète deux navires pour des lignes maritimes avec la France et l’Italie

Le 29 juin 2021 à 12h30

Modifié 30 juin 2021 à 12h55

Tanger Med a signé un accord avec la compagnie maritime estonienne Tallink pour l'affrètement de deux navires sur des lignes maritimes entre le Maroc d'une part, la France et l'Italie d'autre part, annonce Tallink.

Le navire Victoria I devait prendre le large vers le port Tanger Med, lundi 28 juin. Le Romantika est annoncé pour le 5 juillet, indique la compagnie dans un communiqué.

Les deux navires ont été affrétés pour une période de 100 jours, avant de revenir à Tallinn (Estonie) en octobre 2021. Pendant l’affrètement, les navires seront exploités par l’équipage technique de Tallink Grupp .

« Comme nous avons une expérience antérieure avec des opérateurs régionaux pour des charters similaires, il y a environ dix ans, notre équipage a déjà une connaissance sur la navigation dans la région », a déclaré le PDG de Tallink Grupp, Paavo Nõgene, cité dans le communiqué.

Ces deux navires s’ajoutent aux 8 ferries dédiés au transport maritime dans le cadre de l’opération Marhaba 2021.

Confirmant sa volonté de contourner l’Espagne, le Royaume a, par ailleurs, opté pour une nouvelle ligne maritime avec le Portugal.

Selon nos sources, les affrètements concerneront la totalité des liaisons maritimes, dans le but de réduire les coûts. Les nouveaux ferries adopteront d’emblée les tarifs bas déjà annoncés par les autorités marocaines. Les personnes qui ont emprunté les autres liaisons maritimes et ont payé le prix fort seront remboursées de la différence par l’Etat.

Selon les prix de référence fixés par le ministère de l’Equipement, les nouveaux passagers vont devoir débourser 450 euros (famille de 4 personnes) pour leurs billets aller-retour en ligne moyen courrier avec voiture, et 995 euros pour une ligne long courrier. Par ailleurs, une indemnité de transport maritime sera accordée aux MRE ayant déjà payé leurs voyages au prix initial.

Cette subvention de la baisse des prix du maritime coûtera 2 milliards de DH à l’Etat.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc: Comptes consolidés et comptes sociaux au 31-12-2019

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.