Office des Changes : le taux de couverture en amélioration au 1er semestre 2021

Les exportations ont atteint leur plus haut niveau durant la même période au cours des cinq dernières années grâce au secteur automobile.

Office des Changes : le taux de couverture en amélioration au 1er semestre 2021

Le 28 juillet 2021 à 20h07

Modifié 28 juillet 2021 à 20h15

Les exportations ont atteint leur plus haut niveau durant la même période au cours des cinq dernières années grâce au secteur automobile.

L’Office des Changes a publié ce mercredi 28 juillet 2021 ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs. Selon cette publication, au terme du premier semestre 2021, les exportations du Maroc ont connu une hausse de 29.590 MDH par rapport à la même période en 2020 (+24%), pour atteindre 152.882 MDH, soit le plus haut niveau atteint durant la même période au cours des cinq dernières années.

Cette évolution est portée essentiellement par les exportations des secteurs de l’automobile et des phosphates et dérivés à hauteur de 48%. Ce dernier a enregistré une hausse de 23,8% portant ainsi le volume de ses exportations à 31.049 MDH ; quant au secteur de l’automobile qui pèse à lui seul 27,7% du total des exportations du pays, son chiffre a augmenté de 42,8% pour atteindre 42.337 MDH au 30 juin 2021 par rapport au premier semestre de l’année précédente. Notons que tous les secteurs ont connu une évolution positive, au cours de ce semestre, sauf l’aéronautique qui a connu une légère baisse de 2,8%.

En même temps, les importations ont aussi enregistré une augmentation de 40.835 MDH (+19,5%) pour s’établir à 250.327 MDH. Dans le détail, les produits finis de consommation et les biens d’équipement s’accaparent 47,3% des importations soit 118.338 MDH. Cette performance n’est en réalité qu’un rebondissement pour se rapprocher de la situation du premier semestre de 2019. Ainsi, les importations des biens d’équipement ont augmenté de 11,5% pour atteindre 59.698 MDH et les produits finis de consommation ont enregistré un volume de 58.640 MDH, soit une évolution de 35,6%.

Le déficit de la balance commerciale a augmenté de 13% mais le taux de couverture s’est amélioré au 30 juin 2021, pour atteindre 61,1% contre 58,9% sur la même période de l’année précédente.

Balance voyages: recul

Les Voyages  affichent un solde excédentaire en baisse de 69,6% ou -10.843MDH:

– recul des recettes voyages de -12.253MDH ou -58,1%, se situant à 8.826MDH à fin juin 2021 contre 21.079MDH une année auparavant.

-baisse des dépenses voyages de 25,6% ou -1.410MDH.

IDE: hausse

A fin juin 2021, le flux net des Investissements Directs Étrangers (IDE) enregistre une hausse de 5,4% ou +494MDH (9.619MDH à fin juin 2021 contre 9.125MDH à fin juin 2020).

Cette évolution est attribuable à une hausse des recettes de 1.877MDH ou +13,7% (15.560MDH contre 13.683MDH) plus importante que celle des dépenses (5.941MDH contre 4.558MDH, soit +1.383MDH ou +30,3%).

Au titre du premier semestre de l’année 2021, les investissements directs marocains à l’étranger (IDME) se situent à 10.623MDH, soit le plus haut niveau atteint durant la même période, au titre des cinq dernières années, affichant une hausse de 6.086MDH par rapport à la même période de l’année 2020. Cet accroissement reste légèrement inférieur à celui réalisé par les cessions de ces investissements (+6.505MDH). Ainsi, le flux net des IDME baisse de 17% ou -419MDH.

MRE: hausse

Les transferts de fonds effectués par les Marocains Résidents à l’Étranger s’établissent à 44.191MDH à fin juin 2021 contre 29.833MDH à fin juin 2020, réalisant une hausse de 48,1% ou +14.358MDH.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

IMMORENTE INVEST : Indicateurs d’activité du T4 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.