Elections 2021 : Place aux chambres professionnelles

Les élections professionnelles vont avoir lieu le vendredi 6 août 2021. Voici ce qu'il faut savoir sur ce rendez-vous aux enjeux multiples.

Elections 2021 : Place aux chambres professionnelles

Le 2 août 2021 à 12h47

Modifié 2 août 2021 à 18h04

Les élections professionnelles vont avoir lieu le vendredi 6 août 2021. Voici ce qu'il faut savoir sur ce rendez-vous aux enjeux multiples.

Le vendredi 6 août prochain se dérouleront les élections professionnelles, qui élisent les membres des chambres professionnelles. Il s’agit des chambres de commerce, d’industrie et des services (CCIS), des chambres d’agriculture, des chambres d’artisanat et des chambres de pêche maritime. Ce sera le deuxième round du processus électoral de 2021, après les élections des délégués du personnel au mois de juin.

La campagne électorale a déjà commencé depuis le mercredi 28 juillet et se poursuivra jusqu’à la veille du scrutin. En jeu, 2.230 sièges de membre des différentes chambres professionnelles. Ceux-ci constitueront par la suite un collège électoral qui va élire 20 conseillers à la chambre haute du parlement.

Les chambres professionnelles prennent de plus en plus d’importance dans le paysage institutionnel des territoires au Maroc. Elles ont principalement une mission consultative et représentative des différents secteurs économiques. Elles constituent en effet un interlocuteur institutionnel et officiel pour les pouvoirs publics en tout ce qui concerne les secteurs économiques qu’elles représentent.

En 2020, le parlement a voté une réforme qui renforce les prérogatives des chambres de commerce, d’industrie et des services. En effet, elles ont désormais la possibilité de conclure dans un cadre contractuel des partenariats avec les conseils régionaux, les communes, les départements gouvernementaux pour réaliser des projets et des programmes à intérêt commun. A titre d’exemple, cela ouvre la voie pour que les CCIS soient des parties prenantes dans la réalisation des plans de développement régionaux (PDR).

Ces différents facteurs font que ces élections professionnelles sont fortement politisées. Ainsi, les différentes listes concurrentes peuvent être indépendantes mais la plupart du temps, elles portent les couleurs des différents partis politiques.

En 2015, le PAM était arrivé premier avec 18,72% du nombre total des sièges. Suivi de l’Istiqlal (16,15%), le RNI (14,96%), les sans appartenance politique (11,79%), le MP (9,27%), le PJD (8,99%), l’USFP (7,48%), l’UC (5,05%) et le PPS (4,96%).

Ces résultats sont bien évidemment à relativiser, car au niveau de chaque chambre il faut créer des majorités pour constituer les bureaux exécutifs. A noter que plusieurs partis choisissent de participer avec des listes indépendantes, en plus de leurs listes officielles.

Les électeurs qui peuvent voter dans ces élections sont toutes les personnes inscrites dans les listes professionnelles qui peuvent prouver une année au minimum d’exercice dans l’espace géographique de la circonscription électorale.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Extrait du Prospectus visé par l’AMMC relatif à l’augmentation de capital d’Atlanta au titre de la fusion-absorption de Sanad.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.