Saweblia, la startup qui cible les services à domicile et au bureau

Fondée en 2019, Saweblia est un full service provider de travaux de réparation et de réaménagement à domicile et au bureau. La jeune pousse vient d’effectuer sa première levée de fonds de 3 millions de dirhams pour conquérir le marché marocain et se préparer à son expansion géographique. Médias24 part à la rencontre d’un duo fondateur de choc.

Saweblia, la startup qui cible les services à domicile et au bureau

Le 5 août 2021 à 13h39

Modifié 5 août 2021 à 13h58

Fondée en 2019, Saweblia est un full service provider de travaux de réparation et de réaménagement à domicile et au bureau. La jeune pousse vient d’effectuer sa première levée de fonds de 3 millions de dirhams pour conquérir le marché marocain et se préparer à son expansion géographique. Médias24 part à la rencontre d’un duo fondateur de choc.

Saweblia a été initialement fondée par Mohammed Ait Addi, ingénieur en informatique et entrepreneur dans le secteur du digital et de la communication. Marié et père de trois enfants, il a souvent été confronté à des problèmes de petits travaux chez lui sans pour autant savoir qui contacter.

Suite à plusieurs échanges avec ses proches et des acteurs de l’écosystème startup au Maroc, Mohammed Ait Addi s’est rendu compte que ce problème était largement répandu et a décidé de lancer Saweblia. Après avoir développé une application mobile, constitué une première équipe de professionnels (électriciens, plombiers, peintres, etc.) et séduit ses premiers clients, il rencontre Réda Lakhlifi qui le rejoindra plus tard dans l’aventure entrepreneuriale.

Financier de formation, Réda Lakhlifi évoluait au sein de l’accélérateur de startups Endeavor, une ONG basée à New York qui a accompagné les fondateurs de Careem, Glovo ou Flutterwave pour n’en citer que quelques-uns. Séduit par l’idée et la capacité d’exécution de Mohammed Ait Addi, Réda Lakhlifi met ses compétences de stratège et de business développement au profit de Saweblia.

Saweblia est un full service provider qui mise sur la qualité de service

« La satisfaction de nos clients est notre priorité et c’est pour cela que nous avons décidé de nous positionner en tant que full service provider », affirme Mohammed Ait Addi, fondateur et responsable des opérations de Saweblia. Et de poursuivre : « Lorsque le client nous contacte, nous sommes son interlocuteur unique : nous identifions son problème, nous lui envoyons un devis qui comprends la fourniture et la prestation du professionnel ». En effet, Saweblia maîtrise toute la chaîne de service en fixant le prix aux professionnels et en s’occupant d’acheter la fourniture. L’intervention a lieu au jour et à l’heure choisis par le client. Pour rassurer ce dernier, « nous lui offrons une garantie sur nos interventions pouvant aller jusqu’à 6 mois », ajoute-t-il.

Mohammed Ait Addi insiste sur la standardisation de ses prix, quel que soit le quartier. « Les personnes qui ne nous connaissent pas pensent souvent que parce que nous offrons un service de qualité, nous coûtons cher, or ce n’est pas le cas. En plus de deux ans d’activité, nous avons développé une expertise en interne qui nous permet de standardiser les prix des prestations. Nous sommes même parfois moins chers que le secteur informel. Nos clients sont ainsi assurés de payer le juste prix et nos Pros de générer un revenu supplémentaire mensuel suffisant, afin que tout le monde soit dans une relation gagnant-gagnant », explique-t-il.

Saweblia compte aujourd’hui plusieurs centaines d’artisans sur plusieurs familles de service : électricité, plomberie, peinture, menuiserie bois et aluminium, désinfection, dératisation, désinsectisation, bricolage, revêtement… et compte étoffer son offre de service pour devenir l’acteur leader des services à domicile et au bureau.

Par ailleurs, « les professionnels qui collaborent avec Saweblia évoluent pour la grande majorité dans le secteur informel », souligne pour sa part Réda Lakhlifi, cofondateur et CEO de Saweblia. Pour qu’ils puissent offrir leurs services aux client de la startup, ils sont accompagnés pour devenir autoentrepreneurs. « Nous leur permettons d’être bancarisés, d’avoir accès au crédit, aux assurances, à la Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite (CIMR), à des outils neufs et à des formations métiers auprès de nos partenaires. Faire monter en compétence et en cadre de vie nos professionnels a de facto un impact positif sur la qualité de service et de nos interventions », assure Réda Lakhlifi.

Une startup bien entourée

Suite à une incubation de Saweblia pendant 6 mois dans le cadre du programme 212 Founders, la CDG Invest a été séduite par le potentiel de croissance de la startup, aussi bien sur le marché local qu’international, et par l’impact social sur nos professionnels, ce qui l’a convaincu de se positionner sur le tour de table avec un ticket de 3 millions de dirhams.

Grâce à cette première levée de fonds et à la complémentarité de ses co-fondateurs, Saweblia compte renforcer sa présence à Casablanca avant d’étendre ses services à Rabat, Marrakech, Tanger et Fès. La startup a également débuté la phase d’accélération du programme 212 Founders afin de préparer sa Série A et son internationalisation. Pour cela, la startup est entourée de plusieurs conseillers et business angels : Ilan Benhaim, cofondateur du site Ventes Privées en France, business angel, Nawal Khayatei Houssaini, Senior Partner de Valyans, DG de Akumenia et business angel, Omar Benmoussa, ex cofondateur de Chauffeur Privé/Kapten en France et advisor, et Youssef Mamou, ex DG de Careem Maroc et advisor.

Saweblia a d’ores et déjà séduit plusieurs milliers de clients B2B et B2C et « ne compte pas s’arrêter là ». La jeune pousse ne sera peut-être pas la première licorne marocaine mais ses cofondateurs ont « comme ambition minimale de devenir une gazelle, c’est-à-dire d’atteindre une valorisation supérieure à 100 millions de dollars ».

Recruter des talents : grand défi des startups

Tous les voyants semblent être au vert pour cette startup à l’avenir prometteur. Les cofondateurs nous ont confié qu’ils rencontrent néanmoins un challenge au niveau des ressources humaines.

« Lorsque j’ai commencé mes études supérieures, tout le monde, moi y compris, voulait être trader. Dix ans plus tard, avec la crise des subprimes et l’émergence de plusieurs licornes, les nouveaux entrants du marché de l’emploi souhaitaient devenir entrepreneurs ou travailler pour une startup. Ce qui est une réalité en Amérique du Nord et en Europe l’est moins au Maroc. Le fait qu’il n’y ait pas encore eu de success story marocaine n’encourage pas les talents à rejoindre une startup », regrette Réda Lakhlifi.

Dans ce cadre, Saweblia est en pleine recherche « d’une vingtaine de talents dans les départements développement, ventes et opérations qui souhaitent évoluer dans une startup innovante ayant un impact social, et où les cofondateurs organisent pour les collaborateurs un monthly barbecue ».

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Immorente Invest : Indicateurs d’activités du 2éme trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.