Pedro Sánchez à propos du Maroc: « Nous sommes des alliés, des voisins, des frères »

Le chef du gouvernement espagnol ne trouve pas de mots assez chaleureux pour réagir au discours du Roi Mohammed VI. Vendredi 20 août, le Roi avait annoncé dans le traditionnel discours de la Révolution du roi et du peuple, vouloir inaugurer une "étape inédite dans les relations entre les deux pays qui devront "reposer sur la confiance, la transparence, la considération mutuelle et le respect des engagements".

Pedro Sánchez à propos du Maroc: « Nous sommes des alliés, des voisins, des frères »

Le 21 août 2021 à 19h47

Modifié 21 août 2021 à 19h47

Le chef du gouvernement espagnol ne trouve pas de mots assez chaleureux pour réagir au discours du Roi Mohammed VI. Vendredi 20 août, le Roi avait annoncé dans le traditionnel discours de la Révolution du roi et du peuple, vouloir inaugurer une "étape inédite dans les relations entre les deux pays qui devront "reposer sur la confiance, la transparence, la considération mutuelle et le respect des engagements".

« La première chose que nous devons reconnaître et remercier, ce sont les paroles du roi du Maroc. Au sein du gouvernement, nous avons toujours considéré le Maroc comme un allié stratégique de l’Espagne et de l’UE dans son ensemble. Nous sommes des alliés, des voisins, des frères, et c’est pourquoi nous nous félicitons de ces paroles. Basé sur la confiance, le respect et la collaboration, nous pouvons construire une relation sur des bases beaucoup plus solides que celles que nous avons eues jusqu’à présent. Des opportunités découlent de chaque crise, et je pense que c’est une excellente opportunité », a déclaré Sánchez, cité par le journal El Pais.

« C’est une formidable opportunité de redéfinir les relations et les piliers sur lesquels elles reposent », a déclaré Pedro Sánchez à l’issue de sa visite au camp de réfugiés afghans de la base de Torrejón de Ardoz en compagnie du président de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le président du Conseil européen, Charles Michel.

« De bonnes relations avec le Maroc sont aussi importantes pour l’Espagne que pour l’UE et montrent que nous entretenons des relations étroites », a souligné Von der Leyen à la base de Torrejón. « Le dialogue est très utile pour les deux parties », réaffirme à son tour Michel. Des sources gouvernementales citées par le journal « interprètent, avec prudence, que les propos de Mohamed VI sont la confirmation que la relation stratégique avec le pays voisin a été canalisée ».

« J’ai dit dans mes premiers mots lorsque j’ai pris mes fonctions que le Maroc est un grand pays et un grand ami. Évidemment, pour tout ministre des Affaires étrangères, le Maroc est une priorité absolue et bien plus encore en ce moment. L’Espagne et le Maroc sont appelés à avoir de bonnes relations », a observé cette semaine José Manuel Albares. Le ministre des Affaires étrangères a un premier déplacement à Rabat en attendant de normaliser les relations.

Il va sans dire que cet échange indirect entre le Roi et le Chef du gouvernement espagnol augure d’une sortie de crise. Il reste bien entendu à résoudre toutes les questions en suspens, dont le retour de l’ambassadrice Karima Benyaich à Madrid; et à connaître quelles sont les bases de la nouvelle relation entre les deux pays.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

HPS : Communiqué de presse post assemblée générale

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.