Covid-19 : les restaurateurs demandent de nouvelles mesures et un nouveau contrat-programme

La Fédération Nationale des Restaurateurs demande, dans une lettre adressée ce lundi 23 août à Nadia Fettah, la Ministre du Tourisme, le prolongement des mesures de soutien aux restaurants classés touristique.

Covid-19 : les restaurateurs demandent de nouvelles mesures et un nouveau contrat-programme

Le 23 août 2021 à 11h09

Modifié 23 août 2021 à 11h10

La Fédération Nationale des Restaurateurs demande, dans une lettre adressée ce lundi 23 août à Nadia Fettah, la Ministre du Tourisme, le prolongement des mesures de soutien aux restaurants classés touristique.

Signé par Khalid Abbadi, président de la Fédération Nationale des Restaurateurs (FNR), le courrier adressé à la ministre du tourisme décrit la détresse des opérateurs.

« Les restaurateurs pensent que leur profession en réalité a été sacrifiée, alors que notre métier est indispensable à notre survie. Tous les Restaurateurs ont derrière eux toutes les filières qui vivent de leur activité, les agriculteurs, les pêcheurs, les vignerons, les fleuristes, la blanchisserie, les boulangers et bien d’autres encore. Nous avons derrière nous toute cette jeunesse que nous employons, stagiaires de l’Anapec, l’OFPPT, étudiants des écoles hôtelières. Nous sommes nombreux, nous sommes désespérés », peut-on lire.

La fédération demande la mise en place d’un nouveau Contrat Programme adapté a la nouvelle réalité de notre secteur pour la période 2022/2024. Elle soumet à la ministre une liste de requêtes et propositions  :

La prorogation du mécanisme de l’Indemnité forfaitaire de 2.000 dirhams jusqu’au 31 décembre 2021, après la levée de l’état d’urgence sanitaire.

 » Nous sommes convaincus que ce délai est un minimum puisqu’il y a unanimité sur l’intensité et la durée de la crise, ainsi que la lenteur de la reprise. C’est la même logique d’aide à la reprise qui a prévalu au deuxième semestre 2020. A défaut, les dépôts de bilans voire les faillites, en grande partie évités ou retardés, vont s’accélérer et les licenciements évités depuis 15 mois, vont s’imposer à tous », argumente la FNR.

La prorogation des reports de crédits et leasings pour tous les salariés du secteur dument déclarés à la CNSS – et ce jusqu’à la levée de l’état d’urgence sanitaire idéalement, et au 31 Décembre prochain au plutôt.

La fédération explique que « les salariés font face à une double peine : la réduction de leurs revenus, au mieux à 50%, et bien plus en moyenne et d’autre part, la poursuite des prélèvements bancaires pour les traites avec les agios et les frais d’impayés qui s’accumulent ».

Moratoire fiscale au titre de 2020 et 2021 pour les taxes professionnelle et locales au 1er janvier 2022 avec étalement sur 24 mois sans frais ni pénalités.

« L’ensemble de ces mesures, additionnées à celles déjà mises en œuvre ces 15 derniers mois permettront de préserver les investissements futurs », conclut la FNR.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

ATLANTA SANAD : Etats de synthèse au 31.12.2020 et Rapports pour AGO

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.