Le Maroc regrette la décision unilatérale de l’Algérie de rompre ses relations avec le Royaume

Tout en regrettant la décision algérienne dont il prend note et rejetant catégoriquement les prétextes qui la sous-tendent, le Royaume du Maroc réaffirme sa volonté d’agir, avec sagesse et responsabilité, pour le développement de relations intermaghrébines.

Le Maroc regrette la décision unilatérale de l’Algérie de rompre ses relations avec le Royaume

Le 25 août 2021 à 0h04

Modifié 25 août 2021 à 0h10

Tout en regrettant la décision algérienne dont il prend note et rejetant catégoriquement les prétextes qui la sous-tendent, le Royaume du Maroc réaffirme sa volonté d’agir, avec sagesse et responsabilité, pour le développement de relations intermaghrébines.

Le Royaume du Maroc a pris note de la décision unilatérale des autorités algériennes, de rompre, à partir de ce jour, les relations diplomatiques avec le Maroc, indique mardi soir le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger.

Dans un communiqué, le ministère souligne que le Maroc regrette cette décision complètement injustifiée mais attendue – au regard de la logique d’escalade constatée ces dernières semaines – ainsi que son impact sur le peuple algérien.

Le Maroc, ajoute la même source, rejette catégoriquement les prétextes fallacieux, voire absurdes, qui la sous-tendent.

Quant à lui, le Royaume du Maroc restera un partenaire crédible et loyal pour le peuple algérien et continuera d’agir, avec sagesse et responsabilité, pour le développement de relations intermaghrébines saines et fructueuses, relève le communiqué.

La sortie du ministère des affaires étrangères marocain fait suite à l’annonce par Alger, lors d’une conférence de presse organisée ce mardi 24 août, de la rupture immédiate des relations diplomatiques avec le Maroc. L’annonce a été faite par Ramtane Lamamra, ministre algérien des Affaires étrangères au nom du président algérien.

L’Algérie a tenté de justifier sa décision par une longue liste de prétendus « griefs » allant du soutien au MAK (Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie) et au Mouvement Rachad, jusqu’à l’absence d’organisation de référendum au Sahara ou l’impasse dans laquelle se trouve l’Union du Maghreb UMA.

L’Algérie annonce la rupture des relations avec le Maroc et fait encore monter la tension dans la région

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Communiqué post AGO du 18 juin 2020 de la société Afric Industries

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.