Démantèlement d’un réseau de falsification de tests anti-Covid, dont deux médecins internes

Le 29 août 2021 à 8h54

Modifié 30 août 2021 à 8h36

Le service préfectoral de la police judiciaire d’Oujda a interpellé, samedi après-midi, sur la base d’informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), six personnes, dont deux médecins internes et un individu aux antécédents judiciaires, soupçonnés de liens avec un réseau criminel actif dans la falsification et le trafic de tests et de certificats médicaux relatifs à la covid-19.

Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que les recherches et investigations menées ont révélé que les suspects s’activaient dans le cadre d’un réseau organisé opérant dans la falsification et la délivrance de tests négatifs sans que les personnes concernées ne soient soumis à l’examen de dépistage de la Covid-19, en contrepartie de sommes d’argent partagées entre les deux principaux accusés et leurs complices qui jouaient le rôle d’intermédiaires dans la commission de ces actes criminels.

Les perquisitions effectuées aux domiciles des suspects dans la ville d’Oujda ont permis la saisie de dizaines de faux certificats de tests covid-19, dont des imprimés non renseignés et d’autres contenant de faux résultats négatifs, des équipements informatiques et supports numériques, outre des sommes d’argent en monnaie nationale dépassant les 875.000 dirhams et en euros, en plus d’un tampon encreur portant le titre de médecin dans un hôpital universitaire, ainsi que cinq armes blanches, un véhicule et quatre plaques minéralogiques suspectes, ajoute la même source.

Tous les mis en cause ont été soumis à l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent, afin d’identifier toutes les personnes impliquées dans ce réseau criminel, de déterminer ses ramifications et liaisons éventuelles et d’interpeller toutes les personnes participant à la commission de ces actes criminels attentatoires à la sécurité sanitaire de tous les citoyens et citoyennes.

L’interpellation des prévenus intervient dans le cadre des efforts sécuritaires visant à lutter contre la falsification de documents médicaux et de certificats de tests covid-19, conclut le communiqué.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SNEP : Comptes sociaux et consolidés au 30 Juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.